PDS-Tivaouane: rudes empoignades en perspective entre El Hadji Malick Diop et Astou Kane Sall

Date:

Le choix de la femme responsable communale du Pds à Tivaouane, dans la perspective du prochain congrès, sera une rude opération politique. En effet, il s’agira sans conteste d’un duel à distance entre le député-maire El Hadji Malick Diop et son premier adjoint, le député Astou Kane Sall. Les premiers signes d’un tel « affrontement politique » commencent à se dessiner.

Comme avec les jeunes libéraux, la bataille politique sera encore au rendez-vous à Tivaouane, dans le cadre du renouvellement des instances des femmes libérales et dans la perspective du prochain congrès du Pds. En effet, les postes de responsable communale et départementale aiguisent bien des appétits. En tout cas, vu la configuration du parti dans la ville sainte, le combat autour du poste est parti pour encore être un duel à distance entre le député-maire El Hadji Malick Diop et son premier adjoint, le député Astou Kane Sall. En effet, les divergences internes à Tivaouane étaient telles que la direction du Pds avait placé la ville dans la zone rouge où sont logées toutes les localités à problèmes.

D’ailleurs, après la raclée électorale infligée au Sopi dans la commune par le candidat Idrissa Seck lors de la présidentielle, tout le monde s’était accordé pour indexer les dissensions internes. La famille maraboutique a même eu à intervenir dans le jeu, pour inviter les responsables libéraux de Tivaouane à s’unir au nom des intérêts de la ville sainte. Mais il n’y a jamais eu une véritable paix des braves. Lors du récent renouvellement de l’instance des jeunes, les problèmes ont resurgi, mais la bataille a été gagnée par Astou Kane Sall dont le poulain a arraché le poste de secrétaire général du comité de liaison communale (Clc), à l’issue du vote, suite à l’impossibilité de trouver un consensus.

Aujourd’hui tous les ingrédients sont réunis pour un autre combat épique autour des rênes de l’instance des femmes. Les signes annonciateurs sont déjà perceptibles à travers les multiples sorties des uns et des autres. Dans ce cadre, El Hadji Malick Diop vient d’armer ses femmes avec la remise d’un financement de plus de 26 millions de Fcfa, à travers l’Union mutualiste communautaire d’épargne et de crédit (Umcecp). Et la particularité est que le réseau est dirigé par Khady Gnagna Mboup, candidate des partisans du maire au poste de secrétaire générale des femmes libérales.

Mbaye SAMB
lasquotidien.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...