Félicitations au peuple sénégalais et au Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye (Par Tafsir Ndické Dieye)

Date:

Notre peuple est grand. Il vient encore de le démontrer. Félicitations au peuple sénégalais et au Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye.

Président, c’est dans ces moments d’euphorie, de liesse populaire que les esprits alertes s’investissent dans une introspection, sans complaisance, apte à baliser les voies d’un avenir meilleur, dans la consolidation des acquis, la correction des erreurs, et la réalisation de projets structurants en faveurs des populations.

Trop d’affection et d’émotion aveuglent la raison. Sois ouvert aux conseils des esprits avertis qui ne vous flattent pas, mais ne vous choque pas non plus, ceux qui savent vous relater, avec pédagogie, ce qui ne va pas, car le chemin ne manquera pas d’embûches, et les solutions, votre peuple l’attendra de vous.

Que Dieu sois votre bouclier contre les langues mielleuses et les trafics d’influence qui usent d’un lobbying professionnellement arnaqueur, historiquement encré dans notre société.

“L’air ne fait pas la chanson “: la gestion du pays a connu des backgrounds impressionnants depuis des décennies, ce qui a manqué à certains d’entre eux c’est certainement la droiture du bon patriote soucieux de l’intérêt général.

Président, ce pays a besoin de ce que disait Serigne Moustapha Sy al Maktoum un jour à Thiadiaye: “un redressement moral”. Nous ajoutons qu’un tel redressement moral doit précéder et accompagner tout redressement d’ordre économique, social et/ou culturel.

Nous souhaitons que les valeurs positives de nos cultures soient le socle de vos stratégies du développement que vous voulez réaliser pour notre pays, dans la foi et la concorde nationale.

Président, nous souhaitons vivement que vous mettiez un terme aux compromissions qui favorisent la mauvaise gestion, et le copinage dans la nomination aux postes de responsabilité.

Exercez la Justice rien que la Justice en évitant la justice des vainqueurs sous quelque forme que ce soit; la rancœur n’a pas sa place dans l’action d’un homme de mission au service de sa nation.

Président, la position du spectateur est la plus confortable, mais nous ne le souhaitons guère à votre peuple; qu’il soit au cœur de la réflexion et de l’action pour vous aider à mieux le servir.

Nous serons toujours déçus tant qu’au banquet du bien être et du mieux être, seuls les parents, amis et alliés du vainqueur seront conviés et admis.

Président, que les premiers actes que vous allez poser fassent naître le bonheur dans le cœur des sénégalais.

Vous le savez mieux que quiconque : c’est un sacerdoce qui vous attend et non une sinécure; la confiance du peuple n’est jamais un chèque à blanc définitif.

Que Dieu vous facilite et vous garde dans le respect de vos promesses électorales.

Tafsir Ndické DIEYE
Poète – Romancier – Chroniqueur
Parrain du Festival « Palabres poétiques de Lyon »
au Printemps des poètes en France.
Lauréat du Trophée d’honneur 2017 offert par le
Consortium des Organisations pour la Solidarité Issue des Migrations (COSIM) AUVERGNE RHÔNE ALPES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Radioscopie d’un fléau social le «Tokk mouy dokh»… (Par Mor Talla Gaye)

Au Sénégal de Diomaye Faye, c’est le temps des...

Parrainages maffieux (par Kaccoor Bi)

Les passations de services au niveau des départements ministériels...