Guy Marius Sagna, « Chers compatriote, je vous informe que j’ai adressé 51 questions écrites au gouvernement »

Date:

XALIMANEWS-Via un post sur ses réseaux sociaux, Le député activiste Guy Marius Sagna informe la population sénégalaise, avoir adressé des questions écrites au gouvernement, portant sur des revendications de travailleurs, des litiges et autres.

-Soixante quatre millions deux cent mille francs CFA (64.200.000 FCFA) c’est le montant que l’État du Sénégal doit aux travailleurs du centre hospitalier régional de Thiès depuis 2021. Ces soldats de la santé qui étaient sur la ligne de front pendant le Coronavirus sont-ils victimes du vol des fonds de lutte contre le COVID-19 ? J’ai demandé au ministre quand ces travailleurs seront-ils payés ?

-Un million cinquante mille francs CFA (1.050.000 FCFA) par hectare au lieu de six millions cinq cent mille francs CFA (6.500.000 FCFA) – qui étaient l’accord – par hectare voilà ce que les ICS veulent payer aux paysans de cinq villages de l’arrondissement de Méouane à Tivaouane. les ICS veulent payer 105 FCFA le m2 au lieu de 605 FCFA le m2 aux 645 impactés habitants les villages de Ngakham2, Ngomène, Gade, Ndomor, Ndiané, Ndiakhaté et Dayamber.
J’ai demandé au gouvernement d’intervenir. Je suis heureux d’apprendre que le gouvernement a demandé l’arrêt des sondages par les ICS. Il faut éviter le syndrome de la SOMIVA où des paysans ont été traînés pendant des années pour recevoir une juste indemnisation.

-Les agents des forces de défense et de sécurité qui vont en missions internationales de l’ONU reçoivent il 520.000 FCFA sur les 1.900.000 FCFA que versé l’ONU ? C’est la question que j’ai posée au gouvernement. Si c’est le cas, j’ai demandé que le montant versé aux agents des forces de défense et de sécurité en mission ONUsienne soit augmenté.

  • 72 villages sur 78 de ma commune de Tankanto Escale du département de Kolda sans électricité. Comment accélérer l’universalisation de l’accès à l’électricité au Sénégal ?
  • 04 mois que l’appareil de radiographie du centre de santé de Bignona est en panne. Les populations de Bignona sont obligées d’aller à 30 km de là à Ziguinchor pour faire une radiographie. Quand le centre de santé aura un appareil de radiographie qui marche?

-16 ou 17 ans est-ce l’âge du navire pour la traversée Dakar-Gorée présenté comme neuf? C’est l’interrogation de nos concitoyens de Gorée qui veulent la sécurisation de la traversée Dakar-Gorée.

-huit (08) enseignants d’économie générale de huit établissements publics attendent depuis longtemps leur formation à l’ENSETP. Il s’agit d’enseignants au lycée de Guiro Yoro Bokar (Kolda), au lycée de Ngalléle (Saint-Louis), au Lycée de Donaye Tarédji (Podor), au lycée de Birkelane( kaffrine), au Lycée de Ndouloumadji (Matam), à Kaolack), au Lycée Mame Cheikh Mbaye ( Tamba), au Lycée de Tattanguine (Fatick

-40.000 FCFA à 60.000 FCFA : c’est le coût de la crème solaire pour nos compatriotes atteints d’albinisme. Le Soleil étant leur premier ennemi, sans cette crème solaire nos concitoyens atteints d’albinisme ont plusieurs maladies de la peau dont le cancer. Il faut subventionner les crèmes solaires pour les citoyens vivant en situation de handicap atteints d’albinisme. J’ai aussi suggéré la fabrication de la crème solaire ici au Sénégal comme cela se fait dans d’autres pays africains.

-386 familles sinistrées de Pikine et de Guédiawaye depuis les inondations de 2005/2006 attendent leur maison du Plan Jaxaay. J’ai sensibilisé le gouvernement afin que toutes ces familles reçoivent les clés de leur maison dans les meilleurs délais.

-Cinquante (50) présélectionnés de la deuxième promotion du concours de recrutement d’élèves pilote cadet et technicien en maintenance aéronautique organisée par Air Sénégal et l’armée de l’air en septembre 2022 attendent depuis lors le démarrage de leur formation. Aucune information reçues par les 50 présélectionnés. Et pourtant ils ont – d’après les présélectionnés – payés 20.000 FCFA pour faire le concours. ils étaient 6.000 candidats. Les 60 présélectionnés attendent eux aussi d’être libérés par le nouveau gouvernement de cette situation longue attente.

-Zéro (00) réseau téléphonique dans plusieurs villages du département de Saraya (région de Kédougou). Nos citoyens qui sont en terre Sénégalaise de Saraya sont obligés d’utiliser des puces de la république sœur du Mali pour parler à leurs parents et amis qui sont au Sénégal.
Dans la commune de Bembou, il s’agit des villages de Kolia, de Sansamba, de Boboty, de Gare Bouréya, de Linguéya, de Banfaroto…
Dans la commune de Missirah Sirimana, il s’agit des villages Daworola, de Balakonko, de Bagué, de Toumbifara, de Moussala, de Kéniékho, de Dalaba…
Dans la commune de Khossanto, il s’agit des villages de Mandankholing, de Diakhalin, de Léfakho, de Kobokhoto, de Tourokhoto, de Niamaya, de Diégoung, de Massa-Massa, de Kéniékéniébanding, de Lafia…
J’ai demandé au gouvernement pourquoi il n’y avait pas de réseau téléphonique dans toutes ces localités. J’ai surtout encouragé le gouvernement à prendre des mesures pour faire « un peuple ». Ce « un peuple » de la devise du Sénégal. Ces villages doivent pouvoir avoir le même réseau téléphonique que leurs concitoyens de Dakar ou d’ailleurs.

-Quinze (15) policiers du poste frontière de Keur Ayib avaient été accusés d’avoir aidé l’avocat Juan Branco à entrer au Sénégal. Ils avaient été sanctionnés. J’ai demandé au gouvernement ce que les enquêtes avaient révélé et que si ces accusations n’étaient que des vues de l’esprit, que justice devraient être rendue à ces 15 policiers.

  • Le pont reliant la commune de Linkéring et la commune de Paroumba dans le département de Vélingara s’est affaissée en Août 2023. Depuis lors la situation s’est dégradée. Des citoyens du village de Vélingara Pakane m’ont dit être coupé de presque tout. J’ai demandé au gouvernement de voir la situation là-bas et de trouver vite une solution à cette difficulté.

-La forêt de Diambaty dans le département de Bounkiling est victime d’un massacre à la tronçonneuse. Un véritable film d’horreur environnementale. Des camions de troncs d’arbres sortent de cette commune chaque semaine. Le gouvernement doit agir vite pour protéger la forêt de Diambaty.

  • Toujours dans la commune de Diambaty, les habitants disent ne pas avoir d’ambulance. Si c’est le cas, le ministère de la santé et de l’action sociale doit trouver vite une solution.

-La seule unité de chimiothérapie et de la région de la Casamance naturelle va-t-elle fermer ? Quatre (04) oncologues dans tout le Sénégal. C’est l’information que j’ai reçue et que j’ai cherché à vérifier auprès du gouvernement. En attendant des localités comme Ziguinchor en pâtissent.
Le centre de Santé de Ziguinchor qui est sous la tutelle de la commune a ouvert une unité de chimiothérapie. Au départ c’était pour prendre en charge les cancers du sein et du col de l’utérus. La demande était telle que finalement, tous les cancers ont commencé à être pris en charge. Il a fallu recruter donc un oncologue. Impossible d’avoir un oncologue permanent car il y en aurait que 04 dans tout le Sénégal. Le maire Ousmane SONKO et le conseil municipal avaient même inscrit le recrutement d’un oncologue dans le budget 2023.
Face à l’impossibilité d’avoir un oncologue permanent la mairie en a trouvé un qui irait chaque mois à Ziguinchor faire des prestations pour suivre les malades.

Un contrat de prestation pour l’oncologue a été soumis au préfet pour approbation. Ce dernier a refusé de signer, en invoquant que celui-ci est fonctionnaire. En effet c’est un fonctionnaire. Mais alors que faire pour que Ziguinchor puisse avoir un oncologue ?
Si Ziguinchor n’a pas d’oncologue, ce sont des dizaines de patients qui viennent de toute la région naturelle de la Casamance et de la Guinée Bissau qui vont être renvoyés à Dakar avec des rdv très longs, si on sait que l’hôpital Le Dantec est fermé.
Cet oncologue vient depuis novembre 2023 à Ziguinchor pour suivre minimum 50 patients par mois. Le payeur risque de dire qu’il ne va pas payer les factures liées au séjour de l’oncologue à Ziguinchor parce qu’il ne voit pas de contrat.
La seule unité de Chimiothérapie de la zone va-t-elle fermer ? C’est impensable que cette unité de chimiothérapie ferme. C’est pourquoi j’ai demandé au gouvernement de trouver une solution.

-Près de 500 arbitres de football au Sénégal n’ont pas été payés depuis février 2024. J’ai demandé au gouvernement si cela été vrai et que si c’était le cas de dire à l’Assemblée nationale le problème qui explique cette situation et de le régler.

-Air Sénégal n’aime pas les femmes et état de grossesse.
Air Sénégal fait des offres d’emploi selon lesquelles il y a d’abord un 1er contrat CDD d’une année suivi d’un CDI après évaluation, et selon le règlement de l’aviation s’il doit y avoir licenciement ou non renouvellement un préavis est obligatoire et une évaluation. Il m’est revenu que Air Sénégal ne donne aucun aucun motif de non renouvellement de contrats de travail car il n’ose pas dire la vérité tout haut: votre contrat n’a pas été renouvelé car vous avez eu une grossesse et nous ne voulons pas que les hôtesses de Air Sénégal se mettent à tomber en état de grossesse. J’ai demandé au gouvernement de vérifier cela.
Le représentant du peuple que je suis ne peut accepter que des contrats de travail ne soient pas renouvelés par Air Sénégal parce que les employés concernés ont été en état de grossesse.
Air Sénégal ne peut pas refuser de renouveler un contrat de travail sans préavis et sans avoir évalué le travailleur.
J’ai aussi suggéré que si une hôtesse de Air Sénégal tombe en état de grossesse qu’elle travaille dans les bureaux jusqu’à leur congé de maternité.

-À SERTEM, une vie vaut 200.000 FCFA. Deux travailleurs de SERTEM sont décédés après de graves accidents de travail (broyé par une grue et tombé du premier étage). SERTEM a donné 200.000 FCFA à chaque famille de travailleurs décédés.

-Depuis 2019 La Piazza refuse l’entrée d’un syndicat dans son entreprise. La Piazza interdit à des travailleurs d’être syndiqués. Si La Piazza se trouve dans le Sénégal, La Piazza doit respecter le Code du travail et donc le droit syndical des travailleurs.

J’ai également interpellé le gouvernement à propos de:

  • la situation des riverains du marigot de Mbao

-des habitants de Somme/Yitty qui ont des problèmes d’eau

-du forage de Diambaty en panne depuis un an

-des résultats catastrophiques des examens de certification pour les diplômes d’État des paramédicaux pour la session 2023

-l’injustice subie par les enseignants de l’institut supérieur islamique de Louga

-la profanation de tombes au cimetière catholique de Saint-Louis

-les animateurs socio éducatifs sans salaire depuis cinq mois

-les manifestation interdites à Dakar, Rufisque et Thiénaba

-le sort des diplômés en droit maritime

-les travailleurs du FERA de plusieurs communes du Sénégal sans salaire depuis plus de 10 mois pour certains

-les dépotoir d’ordures de l’usine Éléphant Vert à Ndane Sylla

-la suppression de lignes de Dakar Dem Dikk à cause du BRT

-les 03 forages non fonctionnels dans la commune de Tankanto Escale

-sur les retards de vols à Air Sénégal

-sur la situation en Nouvelle Calédonie

-sur les contrats des agents du cadre de vie de la région de Ziguinchor

-sur la nécessité de reverdir Dakar

-de l’unité de la gendarmerie Garsi Saraya et la situation de ses membres

-sur l’agence pour le logement des forces armées (ALFA)

-sur le déficit d’enseignants médecins spécialistes à l’UADB

-sur les quantités d’intrants agricoles par paysan

-Où sont les 20.000 FCFA des policiers ?

-l’erection d’une crèche dans la sphère ministérielle de Diamniadio

-Les Ciments du Sahel viole le droit syndical des travailleurs

-les déficit d’appareils de radiothérapie au Sénégal qui devrait avoir 18 appareils de radiothérapie. Le Sénégal a aujourd’hui quatre (04) appareil de radiothérapie. Comment combler ce gap ?

-quelles mesures contre la hausse du prix du transport lors des fêtes de Tabaski ?

-les étudiants de l’Université Amadou Mactar Mbow et le prix du TER

-la déforestation au Sénégal

GMS,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE