Incendie du véhicule d’Ousmane Diop à Saly : Sur le banc des accusés, Cheikh Issa Sall sort de sa réserve

Date:

XALIMANEWS-Malgré la baisse de tension politique suite à l’annulation du report de l’élection présidentielle au 15 décembre par le Conseil Constitutionnel, des manifestations ont éclaté vendredi dernier à Dakar, aux Parcelles Assainies, où les forces de sécurité ont fait usage de grenades lacrymogènes lors d’un rassemblement. 

Quelques heures auparavant, la veille au soir, la voiture d’Ousmane Diop, responsable de Pastef, avait été incendiée à Saly, ce qui l’a conduit à déposer plainte au Commissariat de la localité.

Ousmane Diop accuse le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) d’avoir incendié son véhicule vers 2 heures du matin à Saly, à Mbour. Joint par téléphone par le quotidien SourceA au sujet de cette affaire, Cheikh Issa Sall a rejeté catégoriquement les accusations, qualifiant le véhicule incendié d’épave stationnée depuis plusieurs années à cet endroit.

« C’est une épave. Cela fait plusieurs années que ce véhicule était garé là-bas. Il veut juste avoir de la notoriété. Croyant que c’est en m’accusant qu’il arrivera à ses fins. Mais on ne boxe pas dans la même catégorie”, a réagi le directeur de la CDC.

Selon Ousmane Diop, les hommes de Cheikh Issa Sall seraient responsables de cet incendie. Toutefois, lorsque SourceA a contacté Cheikh Issa Sall pour obtenir sa réaction face à ces accusations, ce dernier a évité le sujet affirmant avoir d’autres préoccupations plus importantes que de répondre à de telles accusations.

« Moi, j’ai d’autres chats à fouetter. Mon souci est de travailler et de me consacrer à l’adoration de Dieu », fait-il savoir dans des propos recueillis par le quotidien. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE