Invitation aux assises de la Justice : Aïssata Tall Sall « accepte », Ismaïlla Madior Fall décline et propose le rapport de Jacob Ndiaye

Date:

XALIMANEWS-L’ancienne ministre de la Justice, Aissata Tall Sall, a accepté l’invitation du Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye à participer aux assises de la justice, exprimant ainsi son engagement envers cette initiative.

« Pour avoir été Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et surtout, pour être un acteur du monde judiciaire depuis fort longtemps, je crois personnellement qu’un meilleur format de discussions et de débats approfondis autour de notre système judiciaire aurait mieux convenu à la gravité et à la densité du sujet », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux.

Néanmoins, peut-on lire dans le document, elle reste disponible pour apporter aux autorités sa contribution à l’amélioration du système judiciaire sénégalais « dont la plus brûlante des urgences, au-delà des textes qui gouvernent notre justice, ressort des conditions matérielles de travail de ses acteurs. »

« Ce vaste et important chantier, auquel le Président Macky SALL, via le Promij, a déjà affecté 250 milliards de crédits pour la réalisation de tribunaux, de Cours d’Appel et de prisons, doit être poursuivi. La continuité de l’État nous impose de poursuivre et surtout de finir cet énorme chantier voué à la modernisation et à la performance de nos services judiciaires », a-t-elle ajouté.

Cependant, Ismaila Madior Fall, un autre ancien ministre de la justice, a décliné l’invitation du chef de l’État à rejoindre le dialogue sur la justice, choisissant de ne pas y participer. Selon lui, « un engagement antérieur à la réception de cette invitation » l’empêche de l’honorer.

« Je souhaite plein succès aux travaux en versant à la corbeille des contributions le rapport de la commission de modernisation de la justice que j’avais, conformément aux instructions du Président Macky Sall, instituée en 2018, présidée par le  professeurJacob Ndiaye », a-t-il proposé dans un communiqué.

Pour la quatrième fois, le gouvernement du Sénégal prévoit de marquer la journée du dialogue national en se réunissant ce mardi 28 mai au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio. Cette année, le thème choisi est « la réforme et la modernisation de la justice », une initiative qui symbolise l’engagement du président Bassirou Diomaye Faye à entreprendre des réformes significatives pour rendre la justice plus indépendante.

Neuf thèmes seront au cœur des débats, notamment le statut des magistrats, l’organisation du Conseil supérieur de la Magistrature, la dématérialisation des services judiciaires, et la durée des procès pénaux. Les discussions aborderont également des questions relatives à l’administration pénitentiaire, aux conditions de détention et à la réinsertion sociale des détenus, ainsi qu’à la prise en charge des enfants en danger ou en conflit avec la loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Un incendie ravage le CEM de Diouloulou: « un acte criminel, selon les habitants

XALIMANEWS: Un incendie s’est déclaré au collège d’enseignement moyen...

Sadio Mané – Sonko : Deux modèles de patriotisme achevé (Par Amadou Demba LO)

L’image est illustrative et mérite une attention particulière de...

Tabaski : Bassirou Diomaye Faye gracie 376 détenus

XALIMANEWS-À la veille de la fête de Tabaski, le...

Koungheul : au moins 392 kg de faux médicaments évalués à plus de 73 millions F CFA saisis par la Douane

XALIMANEWS-La brigade des douanes de Koungheul, située au centre...