La 2Stv l’a échappé de justesse: le juge ordonne le gel puis la main levée de la saisie de ses comptes

Date:

La peur s’est installée pendant des semaines à la 2Stv et pour cause. Pour un contentieux, avec l’Association des Fédérations africaines de Basket-Ball (Fiba Afrique) qui a atterri devant le juge des référés, les comptes bancaires de la 2Stv ont été gelés sur ordre du juge, avant qu’une ordonnance de main levée ne vienne sauver l’entreprise. De son côté, El Hadji Ndiaye envisage de poursuivre la Rts qui lui doit actuellement 20 millions de nos francs.

Une affaire qui a failli asphyxier la première chaine de télé privée du Sénégal. Les comptes de la 2Stv ont été gelés pendant quasiment un mois. C’est le juge des référés qui en avait décidé ainsi. C’est dire que la peur s’était installée pendant un bon moment dans la structure dirigée par El Hadji Ndiaye. C’est tout récemment, précisément dans le courant du mois de Mars dernier, que le juge est revenu sur sa décision pour ordonner la main levée de la saisie des comptes bancaires de la 2Stv.

À l’origine de ce blocage, un différend qui a opposé l’entreprise de El Hadji Ndiaye à l’association des fédérations africaines de basket ball (Fiba Afrique). Lors de la coupe d’Afrique des Nations 2009 organisée en Libye, la 2Stv voulait signer un droit de retransmission de l’événement pour un montant de 60.000 euros (39 millions de francs). Par la suite, d’après une source fiable, la Fiba cède les droits à une société ghanéenne, qui signe finalement avec la structure dirigée par El Hadji Ndiaye.

Selon notre source très au fait du dossier, un contrat de cession des droits de retransmission était déjà établi concernant les Iles du Cap-Vert, le Mali et le Sénégal. Le Cap-Vert et le Mali décident de contracter directement avec la Fiba. Restait maintenant le volet Sénégal. Mais pour ce cas précis, El Hadji Ndiaye, qui traite désormais avec la société ghanéenne, cède une partie de ses droits à la Rts pour un montant évalué à 20 millions de nos francs. C’est par la suite que, estimant que la société d’El Hadji Ndiaye lui devait 39 millions de francs, la Fiba a enclenché une procédure judiciaire.

Elle réussit à obtenir le blocage des comptes bancaires de la télévision. Un coup dur pour celui-ci qui, en plus de ses charges diverses, a d’autres obligations financières à supporter. Selon nos informations, l’affaire est revenue encore en remake à la demande du boss de la 2Stv, devant le juge des référés. L’argument brandi par la 2Stv devant le juge est simple : il n’y a plus aucune relation véritable entre elle et la Fiba. Si la Fédération veut des comptes, elle doit s’orienter vers la Société ghanéenne, à qui elle avait cédé ses droits. Suffisant, si l’on en croit notre source, pour que le juge revoie sa décision.

La page Fiba tournée, El Hadji Ndiaye se tourne vers la Rts et lui réclame les 20 millions de francs, constituant la part cédée des droits de retransmissions. La 2Stv envoie d’abord un courrier au ministre de l’Information du fait que l’Etat avait signé le contrat au nom de la boîte dirigée par Babacar Diagne. Malheureusement, ce courrier n’aura connu aucune suite. C’est pourquoi, la 2stv, d’après nos informations, envisage de traîner l’Etat du Sénégal, ainsi que la Rts devant le juge pour rentrer dans ses fonds. Affaire à suivre…

Alassane DRAME

Lasquotidien.info

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

En continu

DANS LA MEME CATEGORIE
ACTUALITES

Très beau discours (Par Pape Kalidou Thiam)

S'adresser à l'autorité suprême de la Mouridya est un...

Tivaoune : Bassirou Diomaye Faye en tête à tête avec Serigne Babacar Sy Mansour

XALIMANEWS- Après Touba, cap sur Tivaouane. Le Président Bassirou...

L’Apr dans l’opposition : pour un parti structuré et conquérant (Par Aliou Ndao Fall)

Cette armée mexicaine créée le 1er décembre 2008 par...