Le président du FAP demande à Wade d’accueillir Gbagbo : la farce cauchemardesque d’Ahmed Khalifa Niasse

Date:

Le président du présidium du Front des Alliances Patriotiques (FAP) a demandé à Wade d’accueillir au Sénégal Gbagbo, le « boulanger », qui est dos au mur, après avoir refusé le verdict des urnes au soir du 28 novembre 2010. Cinq mois après, conscient de sa perte, il cherche à négocier son départ, malgré, des mains rouges de sang. C’est cet homme que le monde a vomi que Ahmed Khalifa Niasse demande de recevoir au pays de la Téranga, donnant comme arguments que tout Ivoirien doit se sentir chez lui au Sénégal….

La Côte-d’Ivoire de « papa » Houphouët s’est transformée en une terre de tueries. Par la faute d’un président de la Cour Constitutionnelle, qui n’a su prendre son courage à deux mains, à cause du forcing de Gbagbo et de son camp, ce pays est en guerre. Le « boulanger » qui a toujours roulé ses camarades dans la farine, a démontré qu’il était un « Pinochet » version Afrique. Pire, un « Hitler » qui aura tué et fait tuer des centaines de milliers d’Ivoiriens. La raison étant toute simple. Il veut garder un pouvoir qu’il a usurpé. Même des Sénégalais et d’autres nationalités n’ont pas pu échapper à sa folie meurtrière. Personnes de tous les âges ont été assassinées, parce qu’ils ont été au mauvais endroit ou parce qu’ils sont des proches d’Alassane Ouattara. Par sa faute également, toute la sous-région est menacée surtout les pays qui partagent la zone UEMOA. Ceci, par le rôle de poumon économique que joue la Côte-d’Ivoire. À ce moment encore, il résiste et fait des jeunes qui veulent faire face aux forces du Président reconnu par la communauté internationale et élu par le peuple ivoirien, des canons à chair. C’est cet homme qui n’a pas osé dire « non » à sa femme, que le président du FAP demande d’accueillir au Sénégal. Une farce de trop venant d’Ahmed Khalifa Niasse. Et pour cause. Dans un communiqué d’une phrase, il demande à Wade de recevoir Laurent Gbagbo au pays de la Téranga. Comme seul argument, il dit que tout Ivoirien doit se sentir chez lui au Sénégal. Certes, tous les Ivoiriens, mais sauf le groupe du « boulanger » d’Abidjan. D’ailleurs, le Sénégal fait encore et toujours face au problème Habré, du nom de l’ancien Président déchu du Tchad. Les organisations des droits de l’Homme, l’association des familles des victimes et la communauté internationale demandant à Dakar de juger ou d’extrader Hissène Habré. C’est à se demander si Ahmed Khalifa Niasse ne s’est pas réveillé d’un cauchemar nommé Laurent Gbagbo ? Ce qui est sûr, s’il sort vivant de l’offensive donnée par l’armée républicaine, il ne doit pas et ne devrait pas échapper aux griffes de la justice internationale. Pour un soutien à Gbagbo, Ousmane Tanor Dieng avait été attaqué de toutes parts. Alors, si Ahmed Khalifa Niasse demande de l’accueillir à Dakar, les réactions risquent d’être très… « Gbagbo ».

Abdoulaye Mbow

LOFFICE.SN

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...

Afrique-Mali : le dialogue inter-Maliens s’ouvre dans la contestation

XALIMANEWS-Le dialogue inter-Maliens voulu par les autorités de transition...