Maïmouna Bousso : « On n’acceptera plus de se faire insulter… »

Date:

XALIMANEWS- C’est la guerre entre opposition et pouvoir par presse interposée depuis que le cas Bah Diakhaté a éclaté. A la suite du communiqué de l’Alliance pour la République (APR) qui a pris la défense de l’activiste, Maïmouna Bousso monte au créneau pour apporter la réplique à leurs vis à vis.

« On ne se laissera plus faire. J’avertis tout le monde. En ce moment, j’appelle tous les patriotes qui sont au Sénégal de se mobiliser et de se tenir prêts parce qu’il y a des choses qu’on ne peut plus tolérer dans ce pays. J’appelle tous les patriotes du pays », a déclaré, à travers une vidéo, la membre de la Coalition Diomaye Président.

Maïmouna Bousso semble, notamment, très remontée contre les « insultes et accusations » subis par les membres de Pastef et particulièrement, son leader Ousmane Sonko. Elle avise et compte rendre la pareille si de telles situations se reproduisent.

« Aujourd’hui c’est mercredi (hier), si quelqu’un ose insulter des personnes, notamment de notre camp, nous allons mobiliser nos ressources pour faire face. Nous n’allons pas descendre sur le terrain pour manifester mais nous irons directement chez l’insulteurs pour régler son compte », a-t-elle menacé. Avant d’ajouter sur un ton plus fort : « on n’acceptera plus de se faire insulter publiquement et de laisser passer. Soit la justice fait son travail ou c’est nous qui allons le régler à notre manière. Un point, c’est tout » a t-elle ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Vidéo – Quand le président Diomaye reçoit un échantillon des premières gouttes de pétrole

XALIMANEWS- Après l'annonce officielle du démarrage de l'exploitation du...

Après 2 ans d’attente : le Parti Awalé officiellement reconnu grâce à l’obtention de son récépissé

XALIMANEWS-Le leader du parti Awalé, Dr Abdourahmane Diouf, également...

Économie : le Sénégal devrait atteindre une croissance économique moyenne de 7,4 % en 2024-2026 (Banque mondiale)

XALIMANEWS-La Banque mondiale a relevé le caractère ‘’résilient’’ de...

L’ONU dénonce des « niveaux extrêmes » de violences contre les enfants à Gaza et au Soudan

XALIMANEWS-Dans son rapport annuel, le secrétaire général de l'ONU...