Ni Bécaye ni Kara. Par Mamoudou Ibra kane.

Date:

Léopold Sédar Senghor, s’exclamait, au milieu de ses discours : « C’est ça le Sénégal (Li mooy Senegaal) ! ». Il s’exprimait ainsi pour magnifier ce qui était pour lui une religion et le ciment d’une Nation balbutiante : « le commun vouloir de vie commune ». La République quinquagénaire aujourd’hui n’a pas enfanté que des citoyens qui ont assimilé la leçon. Parmi les derniers de la classe : Bécaye Diop, ci-devant ministre de l’Intérieur, censé être le garant de l’intégrité du territoire et celui du traitement équitable des différents cultes pratiqués au Sénégal. Bécaye Diop pyromane ? Fauteur de troubles ? Quel paradoxe de la part du « premier policier sénégalais » !

Monsieur le ministre, dans une de vos dernières saillies, parlant des émeutes scolaires de Sédhiou, vous déclarez sans sourciller : « si c’était ailleurs, j’aurais ordonné aux forces de l’ordre d’ouvrir le feu sur les élèves ». Demain si un seul policier ouvre le feu « ailleurs » sur des élèves ou sur tout autre citoyen, sachez que vous en  serez tenu pour responsable. On se souvient encore de votre malheureuse sortie devant une Assemblée nationale bouche bée sur l’affaire de l’agression policière contre les journalistes Boubacar Kambel et Karamoko Thioune. Et ce qui devait arriver arriva. Alors que vous étiez ministre des Forces armées, un gendarme tirait sur un mareyeur. Pour tout lot de consolation à la famille éplorée, des larmes de crocodile versées par vous, donneur «d’ordre d’ouvrir le feu ailleurs » ! Non. Vos propos tenus à Sédhiou sont d’une gravité sans limite. Et même !  A supposer qu’il ne s’est agi que d’une maladresse, que vos propos aient été mal interprétés (c’est la mode, mon œil !) ou que vous vous seriez prononcé en tant que simple citoyen (monsieur Diop, rendez-vous compte que vous êtes un ministre d’Etat !), cela ne vous dédouane nullement pas.

Demain, un seul fils du Baol, du Fouta, du Cayor, du Ndiambour ou de quelque autre région de notre pays, tomberait sous vos balles sélectives et régionalistes, nous n’inventons rien puisque c’est vous-même qui le dites, qui ne serait pas fondé à croire qu’elles viennent de vos ordres sélectifs ? Et bonjour une guerre… de région ! Voyez bien, monsieur le ministre où est-ce que vous pourriez mener le pays. Comme si l’idiote  et interminable guerre en Casamance ne suffisait pas à notre malheur… Multirécidiviste infatigable, vous nous servez encore un discours confrérique (ment) et confessionnelle (ment)  dangereux à Touba. « Touba, affaire bi fi la».  Touba ne veut sûrement pas de ce langage discriminatoire et au ras des pâquerettes. Ceux qui ont réagi en vous déclarant persona non grata à Tivaouane et dans tout « ailleurs » religieux (il faut s’attendre à ce que d’autres emboîtent le pas au Réseau des jeunes cadres tidianes) n’ont certainement pas tort.

La question n’est même pas de savoir s’il faut ou pas que vous démissionniez du gouvernement, mais que faites-vous encore au gouvernement ? Cette question, nous la posons surtout…au Chef de l’Etat.
A Touba, tout ne va pas pour tous ceux qui s’en réclament. Les dernières déclarations de Serigne Modou Kara ne sont pas non plus en phase avec la belle symphonie religieuse et confrérique qui a marqué la 125ème édition du Grand Magal. «Désormais, tout Président qui ne se plie pas à la volonté de Touba, ne gouvernera pas le pays comme il le souhaite. Nous ne laisserons plus le pouvoir aux mains de n’importe qui.»
Ces menaces à peine voilées, servies devant la presse par le président du Mouvement pour l’Unicité de Dieu, sont la fausse note de la mélodie qui est loin, de ce point de vue spécifique, d’être divine. En plus du statut spécial demandé pour Touba, Serigne Modou Kara menace : « Je veux que le président Abdoulaye Wade donne un statut spécial à Touba avant qu’il ne quitte le pouvoir. Même s’il ne le fait pas, tôt ou tard, Touba aura son autonomie». Et pourquoi pas son indépendance, devrait- on ajouter. Du « statut spécial » de la Casamance le politologue Babacar Justin Ndiaye avait « osé » en parler devant le président Wade, mal lui en a pris. Justin n’est pas Kara. Ou on se trompe ? En attendant la réponse, osons espérer que les héritiers et les fidèles de Cheikh Amadou Bamba ne voient pas Touba,  hors d’un Sénégal un et indivisible. Nous entendons déjà crier : « haro sur le baudet ! » ou « tuez-le, il a blasphémé ! » Acceptons la posture couchée sur l’autel du sacrifice si nous devons mériter  le sort de victime expiatoire !

Notre République n’a que trop souffert des écarts de langage et de comportements de certains de ses dirigeants. Malheureusement, quelqu’un comme Bécaye Diop n’est que le dernier qui a parlé. L’espèce  prolifère depuis quelques années. Ce « peuple » constitué d’hommes et de femmes en totale ignorance de l’hygiène républicaine, étend comme une pieuvre  ses tentacules au cœur de la République. Les monstres se  révèlent à nous tous les jours. Il est temps de les extirper et d’arrêter leurs dérapages. C’est une question de vie ou de mort pour cette nation.

Mamoudou I Kane. directeur rfm.

lobs.sn

21 Commentaires

  1. Monsieur le Directeur, pour qui et quelle confrérie roulez-vous?
    Votre perte de sang-froid n’est pas gratuit. CaLmez-vous un peu,car « Statut spécial » est seulement un souhait émis en tant que citoyen. Bécaye a aussi le droit de préférer la confrérie qui lui semble « idéale » à toute autre moins importante. On est dans une démocratie où tout le monde a le droit de dire ce qu’il pense. Où est la liberté de conscience dans votre hargne et indignation.
    Enfin,la Corse a bénéficiée d’un « Statut spéciale » et elle n’est pas pour autant indépendante, sache-le pour la formation de votre culture!
    Le patriote

  2. Mamoudou I Kane n’a fait qu’exprimer ce que la majorité des Sénégalais pensent. Il ne roule pour aucune caste ou bande si j’ose dire. C’est un texte republicain. Becaye a le droit de préférer Touba aux autres cités religieuses du pays en tant que citoyen et dans le privé mais pas comme Ministre de l’Intérieur . Qu’il fasse son allégeance ou son djébelou au khalif c’est son problème cela le concerne mais qu’il donne un jugement de valeur qui engage toute la République et inacceptable. Il ne parlait pas au nom de son mentor Wade mais à celui des 12 millions de Sénégalais confondus (musulmans, chrétiens, animistes, athées…) qui rendaient grâce au vénéré Bamba et participaient à la grande fête du magal. Voilà comment il faut comprendre l’analyse de M; Kane.

  3. Sachez pour votre gouverne que les propos de Bécaye n’engagent que lui!
    Pourquoi voulez-vous qu’il mette dans sa peau les 12 millions de Sénégalais?
    Bécaye est ignorant et bête! Tout le monde le sait!
    Donc, il me paraît insensé de vouloir coûte que coûte ses propos engagent toute la Nation. Il faut savoir raison garder. Laisser ce type qui n’a pas le profil d’un ministre se défouler et faire étalage de ses insuffisances. Le vrai coupable est Wade qui fait tout le temps des courbettes à son gourou.
    Le patriote

  4. Monsieur,le Directeur,
    Les provinces d’Espagne sont autonomes, et pourtant il n’ya pas pour autant Indépendance! L’autonomie de ces provinces correspondraient à une autonomie des nos régions.
    Cependant, les Universités françaises sont autonomes avec le Système LMD (Licence,Master & Doctorat): Cette autonomie me rappelle votre sensibilité heurtée qui correspond au tollé provoqué en France,à l’époque de l’annonce des réformes.
    Il faut éviter les réactions épidermiques comme ça, sans avoir une ouverture sur le monde. Un responsable comme vous doit retourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler et d’écrire.
    Votre coup de tête mérite que vous soyez débarqué de la Direction de RFM.
    Bécaye a dit des conneries comme vous!
    Si je comprends bien, vous parlez au nom de Yousso Ndour et de toute la Rédaction de votre Société hétéroclite.
    J’aurais bien aimé savoir où est-ce que vous avez appris le métier de journalisme et de politologie.
    Le patriote

  5. Bonjour,
    je parles meme pas de Bécaye diop idiot et con ni de Kara, mais je trouve que si M Kane continue èa réagir de cette facon il serait un petit con Bekaye diop. j’aimerais juste confirmer ce que le 3 eme commentaire a dit.

    Merci

  6. non ass je suis pas d’accord avec vous car ces phénomènes (bécaye et kara) en voie de disparition doivent savoir que notre pays à ces valeurs.Donc il nous faut des personnes comme M.Kane pour leurs rappeler certaines leçons de bonnes conduites et de patriotismes.Patriote je pense que vous n’avez rien compris car vous confondez l’autonomie d’une région et celle des université.Je vous conseille d’aller faire des recherches sur ce domaine.
    merci

  7. A mon humble avis,vous étes un des meilleurs sinon le meilleur journaliste de ce pays,depuis les DIADY TOURE,et autres ténors des années 70. BRAVO Mr KANE.

  8. C’est que des journalistes comme Mamadou Ibra Kane , et surtout ceux du groupe de Youssou NDour sont contre le mouridisme.Tout ce que l’on dit de bien sur les mourides , les journalistes de Youssou Ndour les gomment et insinuent leur méchanceté, leur rancoeur et leur carence culturelle contre Touba. Mais autonomie n’est pas indépendance. Statut spécial n’est non plus indépendance. Mais nous, nous avons compris ce que monsieur Kane insinue dans son texte. Mais qu’est ce que ça peut créer comme probléme ces déclarations de Bécaye et de Kara si des journalistes fumiers et anti-mourides comme Mr Kane ne se seraient pas mélé du débat. Mais nous accusons YOussou Ndour comme respônsable de toutes ces tentatives pour destabiliser la communauté mouride. Fin, qu’ils n’arriveront jamais ses mercenaires. Et jamais de la vie. On a tout compris. Des journalistes qui ne veulent méme pas entendre le nom de Touba. C’est de la honte, ce monsieur Kane, mesquin et cynique. Il te sourit et te poignarde au derriére.Demander à Pape Cheikh FALL.Merci.

  9. Hey arrêter vos conneries, les statuts spcéaux dont vous faites allusion en espgane et en france n’ont rien n’à voir avec Touba. Ces terres échappaint au controôle du royaume d’Espagne.
    Touba est une création récente et ça ne peut avoir un statut spécial.

    Merci Mamoudou. Votre texte est pertinent.

  10. il était temps que les journalistes osent dire la vérité
    cet édito honore le journalisme du sénégal
    il appartient à tout le monde et particuliérement aux journalistes de tirer sur la sonnette d’alarme quand cela est necessaire. il ne s’agit pas ici de juger bacaye diop ou quequ’un d’autre mais seulement de rappeler à tout le monde que la république a ses régles et ses principes. et qu’il appartient à ce qui nous gouvernent et aux leaders politiques et religieux de veiller à la sauvegarde de la république. c’est le gage d’une paix durable et d’une justice dans le pays. depuis quelques temps, le religieux prend trop de place dans la vie ppolitique de notre pays. nous sommes tous croyants ou presque au sénégal, cette question ne se pose pas, la seule qui compte est de veiller à ce que la division confrérique qui n’est pas un probléme, empiéte sur la république qui doit rester indivisible et juste. chacun peut croire à ce qu’il veut mais doit aussi croire à la république. c’est notre garant à tous croyants ou pas, mourides ou layénes. ce rappel à l’ordre de Mamoudou Ibra KANE était le bienvenu; qu’il en soit remercié vivement meme s’il est devenu dangereux pour un journaliste ou un organe de presse de se prononcer sincérement sur le religieux dans notre pays. ce courage qu’il a manifesté est à saluer. exercer le metier de journaliste c’est d’abord etre courageux. vous l’avez démontré à plusieurs reprises. j’espére que vous ne serez pas seul à avoir ce courage de dénoncer les atteintes à la république. vive le sénégal, vive la république!!!

  11. Mr Kane, nous sommes a la 115 eme edition du Magal.
    Pour les derapages anterieurs de Becaye Diop, je vais pas trop m’y appesantir.
    Mais, en ce qui concerne, l’objet de votre acharnement: son allocution a la ceremonie officielle du grand Magal de Touba, je ne vois pas de quoi se faire une pub.
    C’est des gens comme toi qui ont deforme ses propos pour en faire un scandale mais, il en est rien.
    ceux qui sont montes au creneau pour le declarer persona non grata a Tivaoune ont tort car, il n’a fait allusion a aucune confrerie. pourquoi se considerent – ils viser?
    Pourtant d’autres familles religieuses n’ont pas reagi a ses propos.
    vous faites d’une petite mouche une montagne pour reveiller l’instinct animal de certains qui ne prennent pas le temps de reflechir et de faire leur propre analyse.
    Comme des feuillles mortes, certains se font emporter par tout vent.
    je t’apprecie beaucoup Mr Kane, je rate pas votre emission tous les dimanches ( le grand jury). je cherche pas a te t’offenser mais, je ne partage pas votre point de vue.
    Mr diop tout comme le president, derape souvent, mais, pour ce cas de figure, il ya pas lieu de faire un comma\entaire negatif.
    Vous semblez oublier que Becaye diop n’est pas mouride, donc, qu’est-ce qui l’a pousse a dire que « affaire fi la ». et cela ne veut pas non plus dire que « affaire Bi » ne peut pas etre ailleurs. Chacun a son guide, sa confrerie, son lieu de culte.
    On ne peut pas contraindre personne a embrasser une confession qui n’est de son choix.
    Je nous apprends pas votre metier,mais, certains journalistes sont des negativistes et, je pense qu’un journaliste doit etre objectif.

  12. Sachez que lors des derniers recensements au Sénégal, l’appartenance confrérique et religieux était demandée; les résultats, Bécaye Diop en tant que ministre de l’intérieur doit bien le savoir. Mourides 21% Tidjanes 52,8%. Cependant, il y a un adage wolof qui dit que le baril plein ne fait pas de bruit, seuls les tonneaux vides en font. Wade a intérêt à revoir sa copie concernant sa propagande polititienne et débile. D’ailleurs il agace même beaucoup de mourides sans le savoir.

    Salam. Dioufa68 depuis Lyon

  13. Mise au point à cette tête-brûlée de Rahou!
    C’est une ignorance totale que de dire le contrôle des provinces de l’Espagne
    échappe au royaume. Où est-ce que vous avez appris pareilles informations
    extravagantes: je sais de quoi je parle en tant que Spécialiste des ‘Etudes Ibériques (Hispaniques)’.
    Par contre, j’ai seulement fait la comparaison entre le « tollé » en France lors des Réformes pour l’autonomie des universités avec le coup de tête ou le coup de nerf de ce petit Direction de radio privée.
    Vos 3 phrases légères ne suffisent pas pour détruire des arguments étayés.
    La réaction d’Ibra Kane me rappelle que « lémotion est nègre », mais ne rime pas avec une analyse objective!
    Le patriote

  14. Bonjour

    Le probléme que Mr Kane a posé ne s’adresse pas aux mourides mais a Bécaye Diop le ministre d’état
    Je trouve certaine réaction ridicule en ce sens qu’ils approuvent ce que Béc a dit dans une certaine mesure uq e affaire fo fou la mais bann affaire c’est une grande question ?
    Mais je me pose la question si Béc avait dit la méme chose ailleurs comment allé réagir le patriote ou Kara

  15. Levrai,sache que moi, je suis insensible à ces propos en direction de n’importe quelle confrérie. Je m’en fous de ces sectes qui ne font qu’exploiter la misère humaine.
    Je suis contre toute forme de tabous ou de censure. Je suis uniquement pour la liberté de conscience, d’opinion et d’expression de tout citoyen.
    Le Discours exclusiviste de ce petit ‘directeur journaliste’ est dangereux et indigne d’un homme doté d’un cerveau.
    Comme c’est lui qui détient le monopole de la conjonction de coordination « NI… Ni », où est la place des autres conjonctions:’mais,ou, et, donc, or, car et puis’?
    Le discours d’un politologue ou d’un journaliste tout court doit être constructif.
    Le patriote

  16. Patriote tu nous fais vraiment gerber.Si tu as des problemes de personnes avec le Journaliste nous on s’en fout royalement.Ce qui nous interesse c,est la pertinence de ces propos et c,est vraiment le cas.Il est temps que nous ayons une approche republicaine de la chose etatique.Moi je trouve que votre discours n,est nullement instructif car vous defendez des choses vraiment a contresens de la logique

  17. Bravo Mamoudou Ibra contrairement à tes collègues journalistes tu as osé parlé des kararies or qd il s’agit de tout bas c’est la censure totale;
    N’oublie point que tu es un descendant de Thierno Souleymane BAAL.
    Qd a becaye peut etre son nouvel ami bara lui a servi un…non dilué

  18. Mouss,dépassionnons le débat!
    Sois beaucoup plus rigoureux afin de me démontrer pièce par pièce
    mon argumentation à contre-sens.
    Une chose est sûre,je ne connais même pas Ce Directeur,spécialiste des faits divers. Sa sortie fracassante et retentissante pour seulement un non évènement
    n’est pas digne d’un Journaliste, et encore moins d’un Directeur de Radio.
    Un vrai journaliste doit faire la différence entre un évènement et un non évènement
    au niveau même de la ‘catégorie d’évènements’. D’où l’importance pour le journaliste d’avoir une formation de ‘Sciences-Po’ avant de faire même le journalisme.
    S’il te plaît,parle-moi un peu de ce Directeur d’une grande Radio de la place!
    Le patriote

  19. un vrai patriote doit toujours lire ou ecouter cet hommedigne de foi et qui aime son pays diarama mon esclave mon probleme en est que c est un homme que j estime beaucoup et j ai pas la chance de le rencontrer cher cousin je suis avec vous depius walf et je suis votre premier fan merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...