Nuyu naa la (par Guy Marius Sagna)

Date:

Nuyu naa la,

L’assemblée nationale du Sénégal m’a proposé de prendre 100.000 FCFA de « Sukëru koor ». J’ai refusé de les prendre. Je dénonçais ces pratiques longtemps avant que le peuple africain du Sénégal ne fasse de moi son représentant à l’Assemblée nationale du Sénégal.

Ce n’est pas aujourd’hui que que je vais prendre ces 100.000 FCFA de « Sukëru koor » de l’Assemblée nationale alors que:

  • les travailleurs du FERA de Pikine Est courent derrière 10 mois d’arriérés de salaire,
  • les surveillants de l’Université numérique Cheikh Hamidou Kane (UNCHK) courent derrière trois (03) mois d’arriérés de salaire,
  • les jeunes du programme xeyu ndaw ni courent aussi derrière des mois d’arriérés de salaire,
  • les conseillers en emploi de l’ANPEJ courent derrière trois (03) mois d’arriérés de salaire

Ce « Sukëru koor » distribué par l’Assemblée nationale procède d’une logique d’accaparement, de « paaco », de détournement, de parasitisme, de vampirisme des ressources des Sénégalais au profit de personnes qui ne sont que des serviteurs des représentants du peuple sénégalais.

Cette Assemblée nationale en plus de refuser son contrôle par la commission de comptabilité et de contrôle de l’Assemblée nationale pendant les 12 mois que j’en ai été le vice-président continue des pratiques d’un autre temps.

Vivement une nouvelle majorité à la l’Assemblée nationale du Sénégal pour une 15e législature de rupture, de transformation. Pour une Assemblée réellement nationale, démocratique, populaire.

GMS,

Bonne soirée !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Reforme de la justice : Regarder globalement pour agir sur les lois et les institutions (Par Mamadou Kassé)

L'initiative des nouvelles autorités d'envisager la réforme de la...

L’homosexualité en question (Par Pr Makhtar Diouf)

Au Sénégal la question de l’homosexualité et du lesbianisme...

Droits de l’homme. Sénégal un pays de merde (Par Marvel Ndoye)

Ce qui se passe au Sénégal n’existe nulle part...