Organisation du Magal de Touba : Des dignitaires Baay Fall dénoncent leur mise à l’écart

Date:

Les petit-fils de Mame Cheikh Ibrahima Fall voient mal qu’on les écarte de la commission d’organisation du Magal ‘où sont pourtant représentées toutes les familles des anciens compagnons de Serigne Touba’. C’est ce qu’ils ont fait savoir lors de leurs retrouvailles annuelles, tenues quelques semaines après ce grand rassemblement des mourides.

(Correspondance) – Le rendez-vous annuel des petits-fils de Cheikh Ibra Fall, fidèle compagnon de Cheikh Ahmadou Bamba, a vécu à Touba Sam, leur fief. Et y a pris part une frange importante de la diaspora issue de la même famille et essentiellement composée de jeunes cadres, d’universitaires… Après avoir confirmé leur disponibilité pour la cause mouride pour perpétuer l’engagement de leur guide dans la confrérie, ces petits-fils de Cheikh Ibra Fall ont dénoncé le manque de considération dont ils sont l‘objet de la part de ceux qui s’affairent autour de l’organisation du Magal de Touba. Et c’est pour les inviter à les impliquer davantage dans l’organisation d’une telle manifestation. ’Nous les petit-fils de Mame Cheikh Ibrahima Fall, nous voyons mal qu’on nous écarte de la commission d’organisation du Magal où sont pourtant représentées toutes les familles des anciens compagnons de Serigne Touba’, s’est désolé Serigne Cheikh Bintou Fall, leur porte-parole.

Les petits-fils de Cheikh Ibra Fall ont profité de leur rencontre annuelle pour éclairer la lanterne des populations sur les pratiques de ceux-là qui se réclament de leur famille alors qu’ils ne respectent pas les soubassements de leur doctrine. Et ils ont tenu à préciser que ‘le Baay Fall n’est que l’incarnation du soufisme initié par le fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba’ et qui est un moyen de dépassement des mondanités et un ancrage dans la soumission. Et selon Serigne Cheikh Bintou Fall, qui est le petit-fils de Serigne Abdoulaye Fall Ndar, troisième khalife de Cheikh Ibrahima Fall, ‘tous ceux qui sillonnent les artères des grandes villes, dérangeant la quiétude des paisibles citoyens, voire même agressant souvent les passants pour la demande des étrennes, sont les disciples des autres marabouts mourides qui usent de nos noms pour nous conférer une mauvaise étiquette’. Et les petits-fils de Cheikh Ibra Fall d’inviter les populations à faire preuve de vigilance face à ces pratiques douteuses, avant de demander aux ‘faux Baay Fall’ de les suivre dans les champs, ‘s’ils veulent devenir authentiques’ comme eux.

Babacar SAMB

1 COMMENTAIRE

  1. Serigne Touba avait confié un jour à un des ses disciples ceci: »loo mana deeg xamal ni Ibra Fall raw na gaa yi,loo mana guiss xamal ni Ibra Fall raw na gaa yi » lii rek doy na ci sant bu weer.Diarama Mame Cheikh Ibra Fall

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...