Politique agricole, Goana… : Macky Sall fait la leçon à son ancien « Maître », Wade

Date:

Macky Sall séjourne depuis vingt-quatre heures dans la région de Matam. Venu constater l’état de sa formation politique, Macky Sall dira que pour que le Sénégal ait de bons rendements dans le secteur agricole, il faut au préalable réhabiliter les routes et les pistes de production et surtout impliquer les paysans dans le processus. Au passage, il a mis en garde contre la politisation de l’agriculture.

‘Il faut arrêter la politisation de l’agriculture’. Ces propos sont de l’ancien Premier ministre, Macky Sall. Le président de l’Apr qui effectue une tournée politique dans la région de Matam trouve que l’on passe trop de temps à mettre des slogans, des tee-shirts. Pour lui, le plus important, c’est plutôt ‘une bonne politique pour arriver à des rendements records, atteindre ainsi l’autosuffisance alimentaire et éviter surtout de ne plus dépendre de l’extérieur pour l’importation du riz’.

Venu à Matam ‘tâter le pouls de (sa) formation politique et faire, en même temps, le bilan après (sa) participation aux dernières élections locales’, Macky Sall s’est, d’abord, rendu au village de Nguidjilone, situé au bord du Daande Maayo, à un peu plus de 25 kilomètres de la commune de Matam. Dans ce village, il a pris part à la ziarra annuelle de feu Thierno Aliou Thierno Yéro Baal Anne qui a vu la présence de milliers de fidèles musulmans venus des quatre coins du monde. Ayant des liens de parenté très proches dans ce village -sa maman est originaire de Nguidjilone – Macky Sall a eu à rencontrer les militants pour échanger avec eux sur l’implantation de son parti et surtout préparer le meeting qu’il va présider ce vendredi à Nguidjilone même. Ensuite, le patron de l’Apr s’est rendu dans les Agnam où il a tenu un meeting en présence de plusieurs autres responsables de la région de Matam. Une manifestation qui a été émaillée d’incidents. Car des jeunes du Pdsl ont voulu empêcher Macky Sall de tenir son meeting. Mais, c’était peine perdue parce que, finalement, la manifestation a été organisée à la place publique du village de Agnam Civol. Ensuite, cap sur le village de Nabadji Civol où des militants et responsables l’ont accueilli en grande pompe.

La grande attraction a été la commune de Thilogne où les populations et militants se sont retrouvés pour montrer à Macky Sall qu’il peut compter sur eux pour gagner les élections. Thilogne, fief de Almamy Bocoum, émigré et responsable politique de la localité, fait partie des zones où l’Apr a une bonne base politique. Les difficultés liées à l’accès à l’eau potable et à l’état défectueux des routes sont les principaux problèmes auxquels les populations sont confrontées. ‘Les pistes de production ne favorisent pas de bons rendements en matière de production agricole ; il faut faire en sorte que les villages situés au bord du Daande Maayo ne soient pas coupés du reste de la région surtout pendant la saison hivernale ; et surtout rendre productive l’agriculture irriguée où les paysans rencontrent aussi d’énormes difficultés’, dira-t-il. En ce qui concerne l’activité agricole, le chef de file des républicains est d’avis qu’il faut ‘renforcer ce secteur et faire en sorte que les paysans qui sont les plus concernés, soient impliqués dans le processus, c’est-à-dire faire le diagnostic de leurs problèmes avant même de démarrer la campagne agricole’.

Pour ce qui est de la Goana, Macky Sall dira que le concept et l’idée en elle-même ne sont pas mauvais. Mais, selon lui, c’est que, lorsque le chef de l’Etat a une bonne idée, il doit la transmettre aux techniciens du ministère de l’Agriculture et de l’élevage qui se chargeront de la mise en œuvre et du suivi.

La massification du parti figure, également, dans les plans du président de l’Apr. Sur ce point, il s’est dit très satisfait. D’abord, à travers les bons scores réalisés lors de élections locales qui ont vu l’Apr remporter plusieurs collectivités locales de la région de Matam. Interpellé sur la gestion de celles-ci, Macky Sall dira que ‘la gestion des collectivités locales se fait avec l’Etat et le bilan ne peut se faire qu’avec un partage et je pense que nos responsables sont en train de travailler dans ce sens et que des résultats probants sont attendus’.

S’agissant des élections de 2012, le chef de file de l’Apr dit que son parti travaille en étroite collaboration avec Bennoo Siggil Senegaal et que le processus se poursuit. ‘Le moment venu, le peuple sera édifié des résultats’, dira Macky Sall.

Ce dernier poursuit sa tournée dans la région de Matam. Dans les prochains jours, il se rendra a Kanel, à Wendou Bosséabé fief de Harouna Dia, à Bakel avant de tenir un meeting de clôture dans la commune de Matam.

Amadou Issa KANE
walf.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Situation politique du Sénégal : le secrétaire général de l’ONU suit de près la situation du Sénégal

XALIMANEWS-Le Secrétaire général de l'organisation des nations unies suit...

[Vidéo] Place de la Nation : Une douille de balle ramassée…

XALIMANEWS-Une douille de balle a été ramassée, cet après-midi,...

[Images] Échauffourées à la Place de la Nation : Thierno Bocoum « gazé et blessé » 

XALIMANEWS-Ce vendredi, les leaders nationaux ont émis un appel...