Présidentielle 2024 : Dakar la mère des batailles (Par Djibril Ba)

Date:

Les régions de Dakar (1.5433.512 électeurs), Thiès (665.618 électeurs) et Diourbel (446.930 électeurs) constituent un vivier électoral de 52,3% de l’électorat national qu’il faudra conquérir pour espérer remporter les futures élections présidentielles de 2024.

Avec pas moins de 31 % de l’électorat(1.543.512 électeurs), la région de Dakarpolarise à elle seule plus de votants que plusieurs régions du Sénégal réunies. Il ressort de l’analyse statistique de la carte électorale que Dakar occupe une place capitale dans l’expression des suffrages, notamment en perspective de l’élection présidentielle vers laquelle nous nous acheminons. Dakar peut en effet donner une bonne longueur d’avance au candidat qui y sortira victorieux et s’avérerdécisif pour ce dernier, pour peu qu’il fasse bonne figure dans les autres localités du territoire national. 

Natif de Dakar, le Premier ministre AmadouBa a sa base affective aux Parcelles Assainies. Une commune d’arrondissement qui, associée à celle de Grand Yoff, représente la majeure partie de l’électorat du département de Dakar(180.000 électeurs). Cela constitue pour lui un atout certes, mais aussi un défi qu’il devra surtout relever en vue de succéder à Son Excellence le Président de la République Macky Sall qui a pesé de tout son poids pour qu’Amadou Ba soit le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar en 2024. Ce choix n’est pas fortuit. Il a été murement réfléchi et repose sur une série de critères objectifs.

Cela dit, quelles que puissent être ses compétences et ses qualités intrinsèques, Amadou Ba devra traduire dans les urnes les à priori positifs qui portent sa candidature. Au plan politique, il aura la charge de mobiliser ses camarades de parti et de coalition autour de sa personne, de sorte qu’ils s’engagent résolument à battre pour lui campagne en rangs serrés dans l’unité et la cohésion. Au-delà de cet électorat qu’on pourrait considérer comme acquis à sa cause, il aura la charge de ratisser plus large en faisant en sorte de convaincre aussi bien les sceptiques, les indécis et pourquoi pas les électeurs de l’opposition. Il lui faudra, pour ce faire, déconstruire un certain discours nihiliste servi par une certaine opposition malhonnête à une frange de la jeunesse qui se sent laissée pour compte. 

Les arguments pour convaincre ne manquent pas, d’autant plus qu’à la faveur de l’installation du gouvernement « de mission et de combat » mis sur pied ce mercredi 11 octobre, il garde ses fonctions de Premier ministre et bénéficie du soutien de taille ainsi que de l’expertise du Chef de l’Etat Macky SALL qui demeure l’un des plus grands hommes politiques du Sénégal. Amadou Bareste maitre d’œuvre des politiques publiques qui, il faut le reconnaitre, accordent une place accrue aux attentes de la jeunesse, et plus largement, de tout le peuple sénégalais. Récemment aux Parcelles Assainies lors d’un meeting des jeunes de la majorité BENNO, il a dit : « la jeunesse incarne l’espoir, l’engagement et la détermination. Oui, ensemble nous allons poursuivre la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE). Il yaura plus d’emplois pour une jeunesse bien formée et bien éduquée qui aura la possibilité de partager les fruits de la richesse du Sénégal. »

Amadou Ba partira à la conquête du pouvoir avec l’atout d’un appareil politique solide et bien ancré à travers le pays, la coalition Benno, mais devra certainement se départir de son costume de haut fonctionnaire marqué par la réserve pour enfiler celui d’homme politique proche du peuple. Le temps lui fera défaut d’aller vers chaque Sénégalais où il se trouve dans le pays mais avec des équipes politiques inclusives il pourra consolider, élargir et transformer le capital sympathie des Sénégalais en vote utile. 

La mise sur pied de ces équipes politiques inclusives induit, en amont, de vaincre les démons de la division et les batailles d’égo inutiles dans notre camp pour sceller l’unité et la cohésion de groupe afin de gagner la confiance des électeurs. Tous les responsables de la mouvance présidentielle qui se réveillent à Dakar doivent être mis à contribution pour remporter la bataille. Chacun d’entre eux a un réseau non négligeable qui pourra sans conteste faire pencher la balance en faveur d’Amadou Ba.

Djibril BA, Cadre APR Parcelles Assainies

2 Commentaires

  1. Djibril Ba soit tu es un doux reveur ou un abruti qui cherche a faire le leche-cul
    Les parcelles Assainies base affective de Amadou Ba mon oeil !!!
    Je me demande si certains individus n’ont pas besoin d’aller voir un psychologue comme ce Djibril Ba !!!
    Vous avez ete lamines aux Parcelles et a Grand Yoff lors des locales et des legislatives et je me demande qu’est ce que vous avez fait pour renverser la tendance sinon plus de misere de desespoir de tueries de scandales et comment la personne et ses promesses bidons peuvent convaincre les populations ?
    Amadou Ba est au pouvoir depuis 2017 comme ministre et premier ministre qu’est ce qu’il a fait pour les parcellois et les gens de Grand-Yoff on ne le voit dans ces localites que quand il y a elections
    Djibril Ba soit disant cadre de l’Apr petit politicien de quartier arrete tes delires Amadou Ba sera battu a plate couture

  2. Djiby tu te fatigues a faire de la politique mais tu n’auras rien en politique diappale sa ligueye bobou c’est le conseil d’un frere bayile politiciens yi les Mame MBaye Niang Seydou Gueye et autres ces gens sont finis actuellement ils negocient en coulisse poyr sauver leurs tetes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....