Pretextant la tenue du forum social mondial au Sénégal: des syndicalistes exigent le report des élections de représentativités

Date:

Un nouveau report des élections de représentativité des centrales syndicales, c’est ce qu’exigent beaucoup de syndicalistes du pays. La raison avancée c’est que la date du scrutin coïncide avec le forum social mondial.En caravane de sensibilisation, le coordonateur du comité syndical, Mamadou Diop « Castro » n’est pas passé par quatre chemins pour dire son inquiétude du fait qu’à la même période les élections de représentativité vont se tenir. « C’est un honneur que notre pays accueille un tel événement prévu du 6 au 11 février 2011. Pour que tous les travailleurs, puissent se consacrer à cette activité, nous tenons à demander aux autorités de décaler les élections de représentativité. Sur ce, nous lançons un appel à la sagesse du président de la République », propose Castro. Qui ne cache pas le spectre de blocage à la réussite du forum que peut constituer la tenue du scrutin de représentativité. Revenant sur l’activité, il précise qu’ils voudraient que ce forum mondial soit d’abord sénégalais avant d’être mondial. Dans cette logique notre interlocuteur se félicite de l’implication des organisations non gouvernementales, des associations, des syndicats de revenir sur les objectifs de l’événement. Il explique qu’avec le forum, notre pays a un rendez-vous mondial, qu’il mettra à profit en vue de solutions et changements positifs pour les travailleurs. « C’est une opportunité inédite pour la prise en charge des préoccupations des populations. Une tribune concernant la cherté du coût de la vie, au gaspillage, à la gestion foncière, qui deviennent des fléaux pour notre pays », poursuit le célèbre syndicaliste. En prélude à cette 11e édition du forum social mondial, dont le thème s’articule sur « les crises de systèmes et des civilisations », les organisateurs profitent de la caravane de sensibilisation pour sillonner le pays. La présence des parties prenantes de cette affaire prouve de l’unité pour la réussite de l’évènement. « Le Sénégal n’est p as à un coup d’essai d’une telle activité ; nous comptons à travers les foras, ateliers et conférences nous pencher sur les difficultés de l’heure de tout », ajoute Mamadou Diop

Papa Samba SENE

lasquotidien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE