Procès de Kounkandé et ses acolytes : ils seront fixés mercredi prochain

Date:

Poursuivis dans une affaire d’escroquerie et de charlatanisme portant sur sept millions de francs CFA, Koukandé, Ibrahima Niass alias «Sante Yalla» et Ibrahima Diamé ont été jugés hier devant le tribunal de grande instance de Thiès. Les trois prévenus ont obtenu une bonne et une mauvaise nouvelle, d’après le compte-rendu d’audience de L’AS.

La bonne : le ministère public a requalifié les faits qui sont reprochés à ces derniers. Le procureur a, en effet, écarté le délit d’association de malfaiteurs contre les trois et, pour Koukandé, remplacé la tentative d’escroquerie par complicité de tentative d’escroquerie. Ce qui est moins grave.

La mauvaise nouvelle : le parquet considère cependant que les mis en cause sont tous coupables des faits pour lesquels ils sont jugés. C’est pourquoi il a requis deux ans ferme contre eux.

La défense a plaidé la relaxe au bénéfice du doute à défaut de pouvoir obtenir la relaxe pure et simple. Délibéré : mercredi prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE