Régime APR / BBY, ou l’histoire de Ali Baba et les 400 voleurs

Date:

Si les corps de contrôle n’arrêtent pas de publier les rapports que Macky Sall avait mis sous le coude durant ses deux mandats, si les lanceurs d’alertes n’arrêtent pas de nous montrer les trésors cachés des amis et larbins de Macky Sall, le Sénégal enregistrera des milliers de cas de syncope.
Au fur et à mesure que ces rapports sortent, que les langues se délient, les citoyens se rendent compte que l’opposition radicale d’alors était loin d’exagérer vis-à-vis du Cartel APR / BBY, et de son chef Macky Sall qui n’a jamais été ni plus ni moins qu’un chef de gang qui détestait le Sénégal et les sénégalais. Sur un plateau de télé, un chroniqueur l’a récemment comparé à un « deumeu », et il n’a pas tort car le niveau de cleptomanie auquel il a porté la gestion de nos ressources dépasse tout ce que l’humain est capable de faire.

En effet ils (le clan Faye / Sall / APR / BBY) se sont tous comportés comme des « deumeus », des « nokhors », des vampires suceurs de sang dont l’appétit s’aiguisait davantage lorsqu’il y’avait plus de morts, plus de malades, plus de sinistrés, plus de désolation. Ce sont des extra-terrestres, et il n’y en a pas un seul dans tout l’APR / BBY qui soit sorti du lot. Tous sont bons pour la perpétuité, voire la pendaison s’ils étaient dans d’autres pays qui admettent cette sentence.

Si on devait donner un nom au régime déchu et à ces vampires, ce serait « l’histoire de Ali Baba et les 400 voleurs ». Rien à voir avec le conte des mille et une nuit où Ali Baba dérobe le butin de 40 voleurs. Ici c’est Ali Baba qui est accompagné de 400 voleurs, pour dérober les biens de 17 millions de pauvres contribuables.

1° ALI BABA
** Un président de la république qui a passé 12 années au service du banditisme financier et foncier. Il a été un chef de gang dont tous les projets annoncés ou exécutés, dont tous les décrets sur le foncier, dont tous les décrets sur nos ressources naturelles, dont toutes les annonces en Conseil des Ministres, ont un seul et unique soubassement, la prédation. Ses Conseils Interministériels et ses décrets sur les fonds de la Force Covid en sont une preuve. Pendant que le monde était en guerre contre un ennemi invisible, lui n’y voyait qu’une opportunité de piller et faire piller davantage

2° LES 400 VOLEURS
** Une famille et une belle-famille présidentielle cleptomanes dans l’âme
** Un griot et prête-nom de Ali Baba, un inculte, uniquement diplômé en mythomane et en cleptomanie
** Des Ministres, DG, SG, PCA, Maires APR / BBY, qui volent du Lundi au Dimanche, du 1er au 31, de Janvier à Décembre, en famille, avec papa, maman, les frères et sœurs, les enfants
** Des manges mils et complices composés de patrons de presse, journalistes, chroniqueurs, influenceurs, magistrats, membres de la société civiles, nervis religieux.

Comme on l’a vu dans les cas du foncier à Mbour 4, Thies Nouvelle Ville, Mbane, Bambilor, Saint Louis, Littoral, Dakar, etc….., ils ont volé entre 70 et 99% des terres qui devaient revenir aux populations. C’est plus de 20 000 Milliards en valeur foncière détournée.

Lorsqu’il s’agit des budgets de 55 000 milliards passés entre leurs mains de 2012 à 2024, entre les emplois fictifs, les projets fictifs, les surfacturations, etc…., sous l’impulsion du chef de gang ils ont volé chacun entre 50 et 75% de ces budgets, soit environs 27 000 à 40 000 milliards volés sur les deniers publics.

Il ne sert à rien à nos nouvelles autorités d’aller emprunter des 100 milliards par ci, des 200 milliards par là, alors qu’il est possible de récupérer auprès de cette bande de crapules jusqu’à 50 000 Milliards d’ici fin 2024, entre le foncier et les fonds détournés.

Pour ce faire, il faut mettre de côté les « qu’en dira-t-on ? » ou les « Il faut éviter une chasse aux sorcières » provenant de patrons de presse corrompus, d’hypocrites, de mange-mils, de nostalgiques du « tok mouy dokh », et de complices de ces suceurs de sang. Il n’y a pas à mettre de gants avec de grands pilleurs multirécidivistes car il serait injuste que de simples voleurs à la sauvette se fassent lyncher par les populations, ensuite malmenés par les forces de l’ordre et jetés en prison pour des années, mais que l’on se mette à négocier avec Ali Baba et les 400 voleurs multirécidivistes.

Mr le Président Bassirou Diomaye Faye, Mr le PM Ousmane Sonko, Mr le Ministre de la Justice Ousmane Diagne, mettre la main sur ces brigands, et récupérer l’équivalent de 5 à 10 fois le budget national est non seulement une urgence nationale, et c’est aussi la demande sociale la plus forte.

Pendant que vous suivez de longues procédures, prenez des pincettes, ces bandits de grand chemin sont capables de tout, y compris de bruler les billets de banque qu’ils n’ont pas encore blanchi. Comprenez également que les populations vont vite perdre patience car elle ne comprendrait pas ces lenteurs et hésitations face à la floraison de crimes et de preuves passibles de la perpétuité pour Ali Baba et les 400 voleurs, version sénégalaise.

Alors sus aux crapules !!! Personne d’honnête ne vous en voudra de prendre des raccourcis pour alpaguer ces criminels de haut vol, ces deumeus / nokhors.

MARVEL NDOYE
E-mail : [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Sénégalais de France : la Tabaski morose (PAR ALASSANE THIAM)

En France, Il existe 11 jours fériés légaux énumérés...

UNE CERTAINE PRESSE FAIT HORS SUJET (Par Bacary NDIAYE)

Tous ces patrons de presse avaient pris position contre...