Rencontre entre Macky Sall et « ses » députés : les temps forts d’un marathon qui a duré 9h

Date:

XALIMANEWS-Le président de la république, Macky Sall a reçu, ce samedi, les députés élus de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby). Une audience qui a été très longue, car elle a duré 9 tours d’horloge. Occasion pour le chef de l’Etat, selon Vox Populi, de faire le procès des directeurs généraux et ministres qui n’ont pas mouillé le maillot.

L’ordre du jour portait essentiellement sur le travail parlementaire dans la nouvelle Assemblée qui va bientôt être installée. Et avant cela, dès le premier jour, les stratégies à mettre en place pour sécuriser les différents postes du Bureau de l’Assem­blée, en commençant par le plus important, le premier d’entre eux, celui de président, rapporte LeQuotidien dans son édition de ce lundi.

Macky Sall a écouté tout le monde, car tous les députés présents ont tenu à s’exprimer. D’après LeQuotidien, il n’y avait d’ailleurs que deux absents, qui se trouvaient hors du pays, et avaient tenu à justifier préalablement leurs déplacements. Tous ont voulu donner des gages de leur fidélité à la coalition et à son leader. Et pour bien le souligner, il a été décidé, à l’unanimité, de reproduire le même schéma que lors des investitures. A savoir, laisser le choix des occupants des différents postes au chef de la coalition. Et chacun des présents a promis de se soumettre aux décisions qui seront prises. Ceux qui auraient des prétentions, devraient les taire et comprendre que le chef ne vise que l’intérêt commun. D’ailleurs, précise le journal, étant donné que certains députés pourraient se retrouver à d’autres stations hors de l’Hémicycle, il y avait de fortes chances de pouvoir satisfaire des ambitions les plus crues.

Les participants ont tous convenu de taire querelles et ressentiments pour se focaliser sur l’objectif majeur, face aux enjeux découlant d’une majorité parlementaire fortement chahutée. Tous ont été conscients qu’il ne fallait aucune faille à l’Assemblée, pour permettre à la majorité de conserver… sa majorité !
Fort de sa longue expérience du Perchoir, le président Moustapha Niasse a partagé avec les nouveaux venus et ses collègues plus jeunes, quelques artifices pour sécuriser les votes, et s’assurer que, tout en respectant le caractère secret du scrutin, il ne pourrait y avoir de défection en leur sein.

D’autres propositions allant dans le même sens ont été faites également par d’autres, qui ont permis à tous et à chacun de croire que, sauf tremblement de terre, toute mauvaise surprise serait évitée.

2 Commentaires

  1. Thiey Yallah! Encore le « ndeup » de la meute des « ogres » de la république. Le chef n’est pas du tout content des résultats des législatives et sermonne ses affidés. Il va falloir affiner d’autres stratégies plus probantes, visant à produire la meilleure sauce qui accompagnera le régal de sénégalais. Bon Dieu, par Ta Miséricorde, délivre nous de la gouvernance criminelle de ces « ogres » insatiables! Amen!

  2. Madiambal Diagne et ses hallucinogènes du lundi sont des preuves irréfutables que Macky Sall et ses courtisans vivent dans les ténèbres et se dirigent inexorablement vers les méandres de l’abîme
    Macky n’a pas à avoir peur de l’assemblée nationale dixit le malade mental Madiambal
    Plus loin il évoque des députés qui pourraient faire défection dans les rangs de Benno et il dit sans sourciller que ces messieurs et dames sont devenus députés grâce à Macky Sall qui les a mis sur sa liste qui leur donner de l’argent pour faire campagne et ils ont fait campagne sur les réalisations de Macky Sall !!! Madiambal Diagne tu as touché le fond du misérabilisme intellectuel !!! Donc acceptons le tous les 82 députés de Benno sont des députés de Macky Sall !!!
    Madiambal en 2024 tu disparaitras de la scène médiatique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE