Révision des décrets ministériels : Bassirou Diomaye Faye redéfinit les attributions du Ministre de la Famille et des Solidarités

Date:

XALIMANEWS-Par le biais du décret numéro 2024-957, le président Bassirou Diomaye Faye a étendu les responsabilités de Maïmouna Dieye, Ministre de la Famille et des Solidarités. Ce nouveau décret annule le décret numéro 2022-1796 du 26 septembre 2022 concernant les responsabilités du Ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants, ainsi que le décret numéro 2022-1807 du 26 septembre 2022 sur les responsabilités du Ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Équité.

«VU la Constitution ;

VU le décret n° 2024-921 du 02 avril 2024 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n° 2024-939 du 05 avril 2024 portant nomin;ation des ministres et secrétaires d’Etat et fixant la composition du Gouvernement

VU le décret n° 2024-940 du 05 avril 2024 portant répartition des services de l’État et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères, :

DECRETE

Article premier. – Sous l’autorité du Premier Ministre, le Ministre de la Famille et des Solidarités prépare et met en œuvrela politique définie par le Chef de l’Etat en matière de politique familiale et de développement des solidarités.

Au titre de la Famille :

Il a en charge l’élaboration des politiques de développement social et contribue à l’amélioration des conditions de vie de la famille.

Il participe, en liaison avec tous les Ministères, à la définition et à la mise en œuvre des politiques d’élimination de la pauvreté.

Il veille au respect des droits fondamentaux des femmes et à leur protection contre la maltraitance et toutes les formes de discrimination.

Il identifie et met en œuvre les mesures requises pour la préservation des valeurs familiales.

Il conduit la politique de promotion de la femme et de lutte contre les discriminations à l’égard des femmes.

Il favorise le renforcement des capacités des femmes chefs d’entreprises, notamment en matière de financement et de gestion de leurs activités économiques.

En rapport avec les Ministres chargés respectivement des Finances, de la Micro finance et des PME, il veille à la promotion et au développement du crédit d’entreprise en faveur des femmes.

 Il est notamment chargé de veiller à l’exécution et à la gestion des lignes de crédits destinés aux femmes entrepreneurs, ainsi qu’à la formation des populations cibles.

Il veille au respect des droits fondamentaux des enfants et à leur protection contre la maltraitance et toutes les formes d’exploitation dont celles liées à la mendicité. Il s’assure de la bonne intégration des jeunes enfants dans la vie familiale et sociale.

Il est responsable des politiques à l’égard des enfants abandonnés, des enfants des rues et des enfants en voie de marginalisation. Il met en œuvre les actions permettant de donner un cadre de vie décent à ces enfants.

Au titre des solidarités :

Il est chargé de mettre en place un cadre cohérent de planification stratégique, de pilotage et de suivi – évaluation des politiques de développement communautaire.

Il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques d’inclusion et de promotion de la cohésion et du développement des territoires.

Il concourt à l’amélioration significative des conditions de vie des populations, à travers l’accès durable aux infrastructures et services socio-économiques de base, ainsi qu’à la création d’une économie locale pour un développement durable harmonieux.

Il promeut l’action des services de l’Etat dans les axes et territoires frontaliers.

Il s’assure de la prise en charge effective des préoccupations des populations des zones concernées.

Il promeut la lutte contre les inégalités sociales et les fractures territoriales en développant des offres de services multisectoriels aux groupes vulnérables.

Il veille à l’extension de la couverture sanitaire universelle (CSU) et de la protection sociale des couches les plus défavorisées.

A ce titre,il réalise des projets destinés à promouvoir la modernisation des infrastructures rurales et urbaines. Il favorise l’amélioration de la qualité de vie des populations, dans une dynamique de renforcement de la solidarité entre l’Etat et les collectivités territoriales, la société civile et les autres acteurs et partenaires au développement.

Il développe une approche concertée et inclusive, favorisant une dynamique de mutualisation des interventions des différents programmes sociaux et territoriaux.

Il est chargé de conduire les actions du Fonds de Solidarité nationale. A ce titre, il contribue à organiser la générosité nationale et à apporter des réponses immédiatesaux situations de crise et d’urgence.

Il participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique de sécurité alimentaire.

Article 2. – Le décret n° 2022-1796 du 26 septembre 2022 relatif aux attributions du Ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants et le décret n° 2022- 1807 du 26 septembre 2022 relatif aux attributions du Ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sont abrogés.

 Article 3. – Le Premier Ministre et le Ministre de la Famille et des Solidarités sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal

officiel.

Fait à Dakar, le 08 avril 2024 »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Deux Sénégalais périssent dans l’effondrement d’un bâtiment en Espagne

XALIMANEWS: Deux ressortissants sénégalais ont trouvé la mort et...

Le professeur Babacar Guèye nommé facilitateur des Assises de la justice

XALIMANEWS: Le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar...

L’homosexualité en question (Par Pr Makhtar Diouf)

Au Sénégal la question de l’homosexualité et du lesbianisme...