SENELEC : le gouvernement opte pour la location de deux centrales (PM)

Date:

Le rapport d’audit sur la Société nationale d’électricité(SENELEC) propose un plan d’action consistant à louer deux centrales d’une capacité totale de 150 mégawatts d’ici la fin du mois d’août, a annoncé lundi à Dakar le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye.

‘’Le cabinet Mc Inse a fait un diagnostic, mais nous a proposé également un plan d’action. Le diagnostic, c’est que la SENELEC se porte très mal, elle est même en quasi faillite, parce qu’elle ne peut plus faire face à ses dettes immédiates’’ a-t-il révélé en marge de la présentation du rapport d’audit.

Mais, a expliqué le chef du gouvernement, le cabinet a également proposé un plan d’action qu’on peut sérier en mesures à prendre dans le court et long terme.

‘’Pour les mesures immédiates, nous allons pour augmenter la capacité de production de la SENELEC, louer des groupes. D’ici la fin du mois d’avril, nous allons louer une centrale de 50 mégawatts’’, a annoncé le Premier ministre.

Poursuivant ses explications, il a dit qu’entre avril, fin juillet et août, ‘’nous allons augmenter la capacité de production de la SENELEC en louant une autre centrale de 100 mégawatts. Ce qui fait que d’ici la fin du mois d’août, on aura une capacité supplémentaire de 150 mégawatts’’.

‘’Maintenant, a-t-il dit, le gouvernement envisage d’acquérir deux barges de 70 mégawatts. La procédure d’appel d’offres sera bientôt lancée’’.

Souleymane Ndéné Ndiaye a assuré d’ici la fin de l’année, ’’nous souhaitons augmenter la capacité de la SENELEC de 250 mégawatts’’.

Le Premier ministre n’a pas précisé le montant de la location de ces deux centrales, en contentant de répondre : ‘’je ne peux vous le dire tout suite, si vous interrogez la directrice générale de l’APIX (Agence chargé de la promotion de l’investissement et des grands travaux), elle vous le dira’’.

‘’En tous les cas, le budget est déjà là, le gouvernement a pris ses dispositions pour mettre dans le budget de cette année le minimum nécessaire pour assurer la location de ces deux centrales’’, a indiqué M. Ndiaye.

‘’Le gouvernement doit prendre des dispositions pour réunir le budget nécessaire. Je l’ai annoncé aux ministres, inéluctablement, on ira vers des ponctions budgétaires’’, a fait remarquer le Premier ministre.

Il a expliqué que ‘’les ponctions budgétaires ne sont pas des annulations de projets. Mais, nous allons décaler, dans le temps, la mise en œuvre de projets, que ce soient des projets prioritaires ou d’autres projets’’, en soulignant que ‘’pour l’instant, la priorité du gouvernement, c’est la fourniture du courant en continu aux populations’’.

‘’D’ici la fin du mois d’avril, nous invitons les Sénégalais à mieux gérer la situation, à planifier les délestages, parce qu’on ne va pas dire qu’on les supprimera. En tous les cas, nous allons tout faire pour que la communication de la SENELEC soit juste. On va donc améliorer la communication’’, a promis le Premier ministre.

aps

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi dire ponction budgetaire, il est facile et techniquement plus approprie de dire « Grappe de congervence ». Ensuite il faut passer a la caisse des droits d’auteur.

    IDRISSA SECK ancien Premier Ministre du Senegal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Mission de Stabilisation au Congo : Le Sénégal envoie un nouveau contingent de policiers en mission

XALIMANEWS-Un quatrième contingent de 170 policiers sénégalais, comprenant 29...

Verdict du Conseil Constitutionnelle : La France appelle Macky Sall à s’y conformer

XALIMANEWS- La vague de réactions continue quant au verdict...