Série d’agressions sexuelles au Collège « Bilingue de Vie » : Les inimaginables témoignages des victimes du prof-prédateur

Date:

XALIMANEWS-Le Collège « Bilingue de Vie », situé à HLM Grand-Yoff, est secoué par une affaire de scandale sexuel. Un professeur de Maths y abusait sexuellement des filles mineures. Le mis en cause répond au nom de Kaf Attiogbé Coudakpo dit « M. Sylva ». Professeur de Mathématiques et de Physique Chimie, M. Sylva a été placé sous mandat de dépôt par le juge du 6e cabinet pour abus sexuels sur plusieurs élèves mineures. 

Agé de 42 ans et venu du Togo, le prof-prédateur présumé dit « Monsieur Sylva » a commencé à sévir durant l’année scolaire 2020-2021, indique Libération.

Dans son édition de ce vendredi, Libération a révélé les rocambolesques témoignages des victimes qui ont fait pencher la balance du mauvais côté pour le présumé pédophile.

M. a indiqué que ses camarades de classe M2 et D. lui ont rapporté que « M. Sylva » caressait leurs fesses lorsqu’elles étaient seules avec lui dans son bureau. Cependant, elle a ajouté qu’elle n’a pas été victime de ses actes, tout de même le mis en cause a essayé une fois de la chatouiller mais elle a refusé.

Quant à N. elle a déclaré que le mis en cause lui a fait croire qu’elle a entretenu une relation amoureuse  avec une élève de son ancien ancienne école. Aussi, à l’heure de la descente, il libérait ses camarades de classe à part elle.

« Il s’enfermait avec moi dans la salle de cours pour caresser mes fesses. Il a tenté de m’embrasser sur la bouche un jour mais j’ai couru », a-t-elle narré dans des propos relayés par Libération.

D, 13 ans, raconte : « un jour, il a aussi tapoté les fesses de ma petite-sœur âgée de 10 ans. »

M2, 14 ans, confesse : « à deux reprises, il m’a agressée dans son bureau après m’avoir dit que j’étais belle comme ma mère. Au début, je croyais que ce sont de simples compliments, mais, à deux reprises, dans son bureau, il me tapotait les fesses. »

Ce ne sont pas uniquement les élèves qui ont fait des témoignages. Un parent d’élèves a révélé les confidences que lui a faites sa fille sur l’homme. « Ma fille de 13 ans m’a dit qu’il lui a proposé de bonnes notes si elle acceptait d’être sa petite-amie. »

Deux collègues du mis en cause et le directeur de l’école ont également fait des témoignages accablants face aux policiers.

Malgré tous les témoignages faits à son encontre, le prof incriminé bat en brèche les faits. 

« Je sensibilisais les élèves sur la sexualité, elles étaient plus à l’aise avec moi qu’avec le prof de Svt. Je ne leur ai jamais fait des attouchements mais des câlins. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Décès à la Mecque de trois pèlerins sénégalais

XALIMANEWS: Le ministère de l’Intégration africaine et des Affaires...

Tabaski / L’imam Alioune Samb : “Il faut l’union des cœurs si nous voulons avancer dans ce pays”

XALIMANEWS-L’imam ratib de la grande mosquée de Dakar, El...