SERIGNE ABDOU AZIZ SY AUX DETRACTEURS DU MAWLID Le Gamou est un bon bida

Date:

Tivaouane – Le Gamou annuel de Tivaouane, 109 ième édition après l’appel de Seydi El Hadji Malick Sy en 1902 a vécu la nuit du mardi 15 au mercredi 16 février. L’édition 2011 a été célébrée sous le signe de l’appel à « la Solidarité ». Revenant sur le thème, Serigne Abdou Aziz Sy al Amine, porte-parole du Khalife général des Tidianes qui a noté que la « Solidarité » est une « solution à tous les problèmes, aussi bien chez les croyants que chez ceux qui ne croient pas en Dieu », a affirmé que le Gamou est « un bon bida », en réponse aux détracteurs.

Tivaouane a vécu dans la ferveur religieuse, le temps d’un Gamou ou Mawlid an Nabi. Des milliers de fidèles venus de tous les coins du monde ont rallié la cité religieuse pour répondre à l’appel de Seydi El Hadji Malick Sy. Un appel fait en 1902, mais toujours commémoré. L’édition de cette année a eu pour parrain Sidy Ahmed Sy, fils ainé de l’initiateur du Gamou, décédé à Salony en Grèce pendant la première guerre mondiale de 1914-1918.

Répondant à ceux qui sont opposés à la célébration du Gamou, Abdou Aziz Sy al Amine dira : « le Gamou est un « bida » (croyances infondées dans l’Islam, selon certains). C’est vrai, parce qu’il a été crée après le Prophète Mohamed (Psl), mais c’est un bon « bida » puisqu’il retrace les enseignements, la vie et l’œuvre du sceau des Prophètes (Psl) ».

Selon Abdou Aziz Sy al Amine, le thème de la « Solidarité » qui est complément de celui de « l’Unité » de l’année dernière «est une solution à toutes les circonstances difficiles, à toutes les crises internes et externes qui affectent les populations » un peut partout à travers le monde actuellement. C’est pourquoi il a invité à un retour aux préceptes de l’Islam, à la solidarité qui est une solution pour un succès et une réussite dans toute chose. « C’est une force. Le manque de solidarité est source de faiblesse dans la société en ce sens que « tous les musulmans sont des frères » et les « tarikha » sont des branches pour la matérialisation de cette fraternité.

Selon lui, la solidarité est une solution à tous les problèmes, aussi bien chez les croyants que chez ceux qui ne croient pas en Dieu. Elle est une voie pour la réalisation du progrès économique et social dans la société. Tous les guides et chefs religieux qui nous ont précédés ont bâti leur vie sur la solidarité. Et les « dahiras » trouvent leur origine dans la matérialisation de cette solidarité. Suffisant pour qu’il soutienne qu’il « est temps de retourner à ces valeurs sans lesquelles il n’y a plus de Nation. L’argent n’est pas une valeur et il appartient à l’Etat de chercher de l’argent pour le bien être des populations. Un religieux doit adorer Dieu. Or qui dit adoration dit travail », a-t-il indiqué. Rappelant au passage, l’enseignement du sceau des Prophètes (Psl), Mohammed, il déclare que les musulmans doivent être unis comme les briques d’un mur ; solidaires comme les différents organes du corps humains.

Solidarité agissante

Me Ousmane Ngom, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur qui a conduit la délégation gouvernementale a retenu deux leçons du Gamou de cette année. La première est la solidarité (le thème). Elle rappelle les recommandations de Dieu. A son avis, le monde à l’heure des crises multiformes et de l’individualisme, a besoin d’une « solidarité agissante et non verbale ».

Le deuxième enseignement est la « force de l’exemple » qu’inculque le parrain de l’édition 2011 Sidy Ahmed Sy. A en croire Me Ousmane Ngom, au-delà du souvenir de l’homme, de ses œuvres, cette force renvoie à Seydi El Hadji Malick Sy qui a fait preuve de responsabilité et a montré le bon exemple en envoyant son fils ainé au front lors de la première guerre mondiale 1914-1918. Il s’agit des valeurs à montrer et à enseigner aux disciples. Un patriotisme, une responsabilité à méditer par tous et que chaque guide doit suivre. C’est le patriotisme et la foi d’un guide qui a choisi son propre fils lorsque les Français lui ont demandé des soldats et d’un fils qui a accepté le choix de son ascendant a-t-il noté.

Ousmane Ngom a reconnu que ces valeurs rares de nos jours dans la société et dont le rappel est une voie de salut pour toute la population, sont toujours vivantes au sein de la famille de Seydi El Hadji Malick Sy. Aussi, à travers un exemple de gestion du pouvoir, lors du Khalifa Seydina Oumar, deuxième Khalife de l’Islam, le ministre de l’Intérieur a rappelé la responsabilité du guide sur les préoccupations des talibés. Il a ajouté que personne ne peut construire un pays sans conscience citoyenne forte avant de lancer un appel aux chefs religieux : « Aidez-nous à construire, à façonner le citoyen modèle »  tout en se réjouissant de l’unité entre les familles religieuses au Sénégal, surtout entre les deux plus grandes familles que sont les Tidianes (Tivaouane) et les mourides (Touba).

Abdou Latif al Bagdouwi, Directeur de cabinet du ministre des Affaires religieuses du Maroc a précisé que la célébration de la naissance du Prophète (Psl) est une tradition que le Maroc partage aves le Sénégal. C’est la fête d’un ensemble de valeurs indispensables pour une meilleure qui font que le Sceau des Prophètes (Psl) a été envoyé à l’humanité comme miséricorde pour les peuples. Le Mawlid est une nuit de rappel de ces valeurs qui sont en train de disparaître à l’heure où le monde vie une crise sans précédent. D’où la nécessité de retour aux sources à travers des rencontres comme cette nuit du prophète (Psl) a-t-il indiqué, informant que dans son pays, une fête nationale de deux jours est décrétée à cet effet du fait de son importance et le Roi se déplace en personne jusqu’à la mosquée de Madinatou Salah, près de Raba pour célébrer la nuit du Prophète (Psl). Le Gamou s’inscrit dans le « rite malikite » a-t-il rappelé.

APPEL A L’UNITE DES FAMILLES RELIGIEUSES

Tivaouane en phase avec Touba

L’appel de Serigne Cheikh Sidy El Moukhtar Mbacké pour une unité des familles religieuses a trouvé un écho favorable à Tivaouane. Serigne Mohamadou Mansour Sy, le Khalife général des Tidiane par la voix de son porte parole Serigne Abdou Aziz Sy al amine a accepté l’appel à l’Unité des familles religieuses du nouveau Khalife général des mourides qu’il a qualifié de « responsable », « un appel à la paix ».

Tivaouane – Serigne Mohamadou Mansour Sy, Khalife Général des Tidianes « a accepté l’appel à l’Unité des familles religieuses lancé par Serigne Cheikh Sidy El Moukhtar Mbacké, Khalife général des mourides ». C’est Serigne Abdoul Aziz Sy al amine le porte parole du Khalife général des Tidiane qui en a fait l’annonce avant-hier mardi 15 février lors de la cérémonie officielle du Gamou annuel de Tivaouane édition 2011. Selon lui, Serigne Mohamadou Mansour Sy a qualifié cet appel  de « responsable, un « appel à la paix. Celui qui n’est pas responsable ne peut pas lancer pareil appel » a-t-il dit.

Pour le Kahlife général des Tidianes, il n’y pas de vie religieuse sans paix. C’est pourquoi l’invite du Khalife Général des Mourides « est un appel responsable. Les familles religieuses sont une, elle constituent un seul arbre avec plusieurs branches. Si ma santé me le permettait, j’irai en personne le voir, l’en remercier et le féliciter pour sa nomination à la tête de la confrérie mouride » a-t-il martelé. Toutefois, après le Gamou, une délégation dirigée par Serigne Abdou Aziz Sy al amine se rendra à Touba porteuse du message du Khalife général des Tidianes Serigne Mohamadou Mansour Sy  à Serigne Cheikh Sidy El Moukhtar Mbacké..

A l’en croire, un guide responsable et exemplaire doit avoir une méthode d’enseignement des recommandations du Prophète. C’est fort de cette conviction que Seydi El Hadji Malick Sy soutenait « qu’on ne peut pas dire à un musulman  de ne pas pêcher, mais il faut lui imposer un programme chargé pour qu’il n’ait pas le temps de pêcher ».

Par rapport au Mawlid, il dira que « notre modèle est le prophète (Psl) » qui a bien accompli sa mission sur terre et reçu la satisfaction de Dieu. « Le modèle, des musulmans est le Prophète Mohamad (Psl). Il s’agit d’un illettré qui a enseigné tout le monde entier, qui est une référence pour l’humanité. Or celui qui ne connait pas son modèle ne peut l’imiter ».

D’où l’invite du Kahlife général des Tidianes Serigne Mohamadou Mansour Sy, qui a pris la parole en dernier lieu, à l’endroit de la jeunesse musulmane en général, Tidiane en particulier de copier sur le Prophète (Psl), de prier, et de fréquenté les mosquées pour effectuer y les cinq prières à temps requis. Il a terminé par prier pour la paix et un Sénégal meilleur.

MODERNISATION DE TIVAOUANE

Ousmane Ngom annonce un programme spécial

Le Gamou annuel de Tivaouane, édition 2011 a été célébré la nuit du mardi 15 au mercredi 16 février. Cette édition, le 109ième du genre après l’appel de Seydi El Hadji Malick Sy en 1902 a eu pour thème « la Solidarité ». La cérémonie officielle s’est déroulé la mardi à partir de 17 heures. A cette occasion, Me Ousamne Ngom ministre d’Etat ministre de l’Intérieur qui a conduit la délégation officielle composée de ministres, parlementaires, chefs de services etc. a annoncé un vaste programme de modernisation de la cité religieuses.

Me Ousamane Ngom, ministre d’Etat ministre de l’Intérieur, à la tête d’une forte délégation a réitéré, lors de la cérémonie officielle, la volonté du chef de l’Etat de faire de Tivaouane une « ville moderne ». Pour cela, un programme spécial allant dans ce sens a déjà démarré avec l’augmentation du périmètre communale de 7000 ha par décret présidentiel a-t-il précisé. Ils s’y ajoutent l’hôpital départemental, l’hôtel de police et une caserne des Sapeurs pompiers, l’érection d’un « Daara » moderne. Dans la même veine, le ministre de l’Intérieur a rassuré que l’Etat va achever les travaux de la Mosquée de Seydi El Hadji Malick Sy.

La voirie aussi n’est pas du reste. C’est ainsi qu’il a indiqué que toutes les routes raliant Tivaouane, notamment l’axe Tivaouane Toubatoul, la route des Niayes seront construites.

Me Ousame Ngom était accompagné des ministres d’Etat Zacaria Diaw, Sécrétaire général à la présidence de la République, Abdoulaye Baldé, ministre de l’Indsutrie et des mines, Mme Innocence Ntap Ndiaye, ministre de l’Emploi et des Organisations professionnelles, Mamadou Diop, ministre chargé de la Provincialisation, des ministres Khoureychi Thiam, de l’Economie maritime, Mamadou Lamine Keita, de la Jeunesse, Thérèse Coumba Diop, de l’Action sociale et de la Solidarité, Khady Mbow de l’Hygiène publique et Cadre de vie, Serigne Mbacké Ndiaye, ministre conseiller Porte parole du président de la République. Des membres du Sénat dirigés par Kansou Bali Ndiaye et de l’Assemblée Nationale avec à leur tête Doudou Wade Président du groupe parlementaire de la majorité libérale étaient de la partie.

Le corps diplomatique a également pris part à cette cérémonie avec à sa tête le doyen du corps diplomatique Michel Adad, Ambassadeur du Liban au Sénégal accompagné des représentants des Ambassades du Portugal,  de l’Allemagne, de la France, de l’Iran, du Soudan. Ils s’y ajoutent le gouverneur de Thiès, le préfet de Tivaouane et les chefs de différents services de l’Etat dont la police, les sapeurs pompiers et la douane.

sudonline.sn

2 Commentaires

  1. Eh bien vous vous abaissez a notre niveau pour au moins repondre a nes craintes. Maintenant on parlera de bon ou mauvais bida´a qui n existe pas, Car personne n est cree fou pour creer de mauvais bida´a. D ailleurs qui decide de la valeur d un bidaA la ou le prophete a dit que tous les Bida´as sont un egarement. Kul´lu veut dire tout. N entrez pas dans le batine pour nous ecarter du debat. Le Gamou est une innovation religieuse qui n a pas sa reference dans l Islam.

  2. Salam, vous avez tout a fait raison mon frere, ya pas de bon bida dans l’Islam et nul n’est au dessus du prophete en matiere de connaisssance et si le gamou etait une bonne oeuvre dans l’Islam le prophete sera le premier a le recommander

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...