Stabilisation du calendrier universitaire au Sénégal :  Vers un avenir plus cohérent

Date:

XALIMANEWS-Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri) organise un séminaire visant à stabiliser le calendrier universitaire du 31 mai au 2 juin à Saly. 

Ce rassemblement de trois jours réunira les acteurs de l’enseignement supérieur pour aborder les défis rencontrés par les universités sénégalaises.

Des perturbations telles que les grèves cycliques, les crises sociopolitiques, les contraintes budgétaires et les retards dans la construction d’infrastructures universitaires ont affecté le calendrier universitaire. L’année universitaire 2022-2023, marquée par la fermeture prolongée des universités publiques, notamment l’Ucad, en raison des troubles suite à la condamnation de Ousmane Sonko, en est un exemple. Ces perturbations ont eu un impact sur les cours et les examens.

Le respect du calendrier scolaire pourrait permettre des économies financières importantes, selon Dr Abdourahmane Diouf. Depuis une décennie, les années académiques se chevauchent, ce qui a des répercussions sociales, financières et économiques néfastes. Il a été avancé qu’en stabilisant le calendrier académique, jusqu’à 25 milliards de francs CFA pourraient être économisés.

Pour rétablir un calendrier académique cohérent pour tous les étudiants, le gouvernement sénégalais envisage d’orienter de nouveaux bacheliers vers le secteur privé pour l’année universitaire à venir. Cela a été annoncé par le Cadre unitaire des organisations des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal (Cudopes) lors d’un atelier précédant le séminaire sur la stabilisation du calendrier universitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE