Thiès : lancement d’une foire pour la promotion de l’agriculture biologique

Date:

XALIMANEWS-La Fédération nationale pour l’agriculture biologique (FENAB) a lancé jeudi à Thiès, une foire de l’agriculture biologique, visant à promouvoir cette pratique culturale et aider ses acteurs à améliorer leurs revenus, a constaté l’APS.

Prévue jusqu’à samedi, au quartier 10-ème, cette foire axée sur le thème “Promotion de l’agriculture biologique pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l’adaptation face aux changements climatiques” s’inscrit dans le cadre du projet SPG, financé par des partenaires suisses, a dit Doudou Diop, président de la FENAB.

Cet événement est un “instrument de valorisation du potentiel de l’agriculture biologique, du savoir-faire des acteurs“ qui s’y adonnent au Sénégal, selon ses organisateurs.

Elle permet aux producteurs et transformateurs de commercialiser leurs produits, aux acteurs de nouer des relations d’affaires et aux consommateurs de connaître le label bio Sénégal, a fait valoir le responsable de la FENAB.

Cette rencontre d’échanges commerciales et d’idées aide aussi à promouvoir un environnement favorable à l’agriculture biologique, à augmenter les revenus des acteurs de la filière, mais aussi à faire un plaidoyer pour l’intégration de cette pratique culturale sans engrais chimiques ni pesticides, dans les politiques publiques, poursuit-il.

Il a en outre souligné que cette initiative est ”une contribution à la mise en place d’un système de certification des produits de l’agriculture biologique, à travers un label bio Sénégal, qui devrait favoriser leur commercialisation dans le pays”.

Cette certification locale, assurée conjointement par les producteurs et d’autres parties prenantes, devrait encourager la consommation de ces produits bio par les Sénégalais, a-t-il précisé, estimant que cette foire représente, une occasion pour les fournisseurs d’intrants biologiques de présenter leurs offres de produits et services.

Après deux phases dans la zone des Niayes -de 2016 à 2019, puis de 2020 à 2022 – cette initiative autour de l’agriculture écologique a amorcé, depuis 2023, sa phase d’extension à l’échelle nationale, renseigne Doudou Diop.

Pour lui, “le développement du Sénégal ne peut se faire sans une agriculture durable“.

Le directeur de la protection des végétaux, Saliou Ngom, a souligné  que l’agriculture conventionnelle a montré ses limites dans la réalisation des objectifs de sécurité alimentaire.

D’où la nécessité, selon lui, de “changer de paradigme”, en adoptant l’agriculture écologique.

“La phase de plaidoyer (à ce propos) est dépassée, il faut passer à la phase de concrétisation“, a-t-il insisté, rappelant que la vision de l’Etat repose sur une agriculture qui respecte les bases productives et les écosystèmes.

“C’est l’agriculture biologique qui nous permettra de produire quantitativement et dans la durée, tout en préservant ce que nous avons aujourd’hui pour les générations futures“, a-t-il fait valoir. 

Magnifiant les performances de la FENAB dans les différentes parties du pays, il a estimé  que cette foire apporte le chaînon manquant, en établissant un “contact direct“ entre consommateurs d’une part, et les “produits sains et de qualité“ issus de l’agriculture biologique ainsi que leurs producteurs, d’autre part.

Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Meurtre de Moustapha Dimé : Les horribles révélations du présumé meurtrier

XALIMANEWS-L'enquête sur l'affaire tragique du jeune conducteur de moto...

Tabaski 2024 : Direct Aid dégage une enveloppe de 100 millions FCfa pour soulager les ménages vulnérables

XALIMANEWS-Dans le cadre de sa mission d’assistance aux populations...