Touba-Dakar ou Dakar-Touba

Date:

Tous les Chefs d’Etat du Sénégal ont entretenu avec Touba des relations « privilégiées ». Comme on dit dans le jargon de la diplomatie. Entre « Touba et la République » de la période Léopold Sédar Senghor à celle de Abdou Diouf, jusqu’au magistère de Me Abdoulaye on ne sait s’il faut dire « Touba dans la République » ou « la République dans Touba ».

Jusque là, les hommes politiques, de Léopold Sédar Senghor à Abdoulaye Wade, s’ils ne sont pas réclamés des mourides, du moins en ont fait leurs protecteurs. Senghor avec des liens très étroits avec Feu Serigne Fallilou, Abdou Diouf se proclamant « fils » de Feu Baay Lahat, jusqu’à Abdoulaye Wade très lié à Feu Serigne Saliou.

Mais en plus avec Me Abdoulaye Wade, s’ouvre une nouvelle ère, celle du président Talibé, ou talibé Président. On se rappelle dès sa première année d’exercice du pouvoir, en 2000, Wade est allé six fois à Touba, soit une fois tous les deux mois. Pouvait t-il en être autrement ? Et les mourides le lui ont bien rendu. On se souvient, à quelques mois des élections législatives de 2002, de l’accueil exceptionnel qui lui a été réservé à Touba.

En 2007, lors des élections présidentielles, certains fidèles de Cheikh Béthio, avaient attribué la victoire de Wade, au vote des « djinns » de Serigne de Saliou qui auraient bourré les urnes pour le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Il se dit que les relations entre Wade et le mouridisme remontent de très loin, du vivant de son père et de Serigne Touba. Ensuite, sous « Gaïndé » Fatma, qui l’a poussé dans le champ politique et matériellement soutenu dans son combat intellectuel et de conquête du pouvoir.

Entre le pouvoir colonial et le pouvoir spirituel les relations ont été de mutuelle tolérance en dépit de quelques heurts, cela depuis 50 ans, entre le fils de Mame Mor Anta Saly et le représentant du pouvoir colonial. Leur plus grande proximité aujourd’hui relève davantage du temporel pour les fidèles mourides chez qui c’est davantage le pourvoir qui est venu vers eux, qu’eux ne sont venus vers le pouvoir. Alors, on comprend mieux ainsi la déclaration du Chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade, qui soutenait que c’est Touba qui élit un président de la République du Sénégal.

Mohamadou Sy « Siré »

africanglobalnews.com

1 COMMENTAIRE

  1. le sens de la republique n’existe plus au senegal tout est bafoué avec l’ere de wade ki ne gere pas le pays avec grandeur surtout dans la relation entre le spirituel et le temporel.MALHEUR A WADE CE DEMAGOGUE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...