Touba-Dissolution des polices réligieuses : la population approuve la décision du Khalife Serigne Mountakha Mbacké

Date:

XALIMANEWS-La décision de dissoudre les polices dites « religieuses » de la cité sainte de Touba, par le Khalife général des Mourides, a été bien acceuillie par la population de Touba, qui s’est exprimée dans les ondes de Wal Fadjri.

Les habitants de la cité réligieuse de la région de Diourbel, ne demandent aux forces de l’ordre, qu’à bien gérer la sécurité de leur fief. La décision de Serigne Mountakha Mbacké de dissoudre les polices réligieuses, est bien acceuillie par les habitants de Touba. Pour les résidents de cette localité chère au fondateur du Mouridisme, la décision du patriarche vient à son heure. «  On a toujours noté des problèmes entre polices religieuses et les populations « , réagit un habitant. « Les policiers et les gendarmes doivent relever le defi », clame un autre riverain, après que le Khalife les a mis à l’épreuve. « Avec cette mesure, le Khalife va très loin. Touba est confronté à une insecurité grandissante et si ca continue, on vers le chaos. », renchérit un autre habitant. Une dame de réagir,  » Nous saluons cette decision de Serigne Mountakha Mbacké, qui n’est pas à discuter. Les Forces de l’ordre doivent rediubler d’effort, surtout que Touba est une zone spéciale. La population doit veiller aux interdits du Cheikh. Depuis quelques temps, on note beaucoup de cas d’agressions, de cambriolages, d’attaques à mains armées. » Pour la plupart des habitants de la ville sainte, la sécurité doit revenir et la décision du Khalife est bien venue à son heure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Projet pétrolier Sangomar et projet GTA : Petrosen a emprunté 884,99 millions de dollars aux trois opérateurs

XALIMANEWS-La Société des pétroles du Sénégal, Petrosen, a obtenu...

« La renégociation des contrats est possible à plusieurs conditions »

.XALIMANEWS: Depuis plusieurs l'annonce des nouvelles autorités de renégocier...