Victoire du candidat de Benno au 1er tour de la présidentielle 2024 : un pronostic, mille gaps !

Date:

XALIMANEWS: (Sud Quotiden) Émis par le chef de l’Etat, Macky Sall, par ailleurs président du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), et de la coalition majoritaire, Benno Bokk Yakaar (Bby), le vœu d’une élection dès le premier tour du candidat Amadou Ba, lors de la présidentielle de 2024, est une probabilité plus qu’incertaine. Et cela, pour bien de raisons liées au problème de légitimité historique et politique, à l’image du fonctionnaire fortuné qui accompagne Amadou Ba, au contexte sociopolitique…

Désigné par le chef de l’Etat, Macky Sall, par ailleurs président du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), et de la coalition majoritaire, Benno Bokk Yakaar (Bby) comme candidat du régime en place pour la présidentielle du 25 février 2024 prochain, l’actuel Premier ministre Amadou Ba aura la lourde tâche de rééditer le coup ko électoral réalisé en 2019 par son mentor. En effet, s’exprimant le samedi 9 septembre dernier, devant ses alliés qu’il avait convoqués au Palais présidentiel peu après l’officialisation de son choix en la personne d’ Amadou Ba, le chef de l’Etat dit croire à « une victoire dès le premier tour » comme ce fut le cas en 2019. « Cette victoire dès le premier tour est possible, parce que nous savons gagner des élections. L’expérience l’a montré », a confié Macky Sall qui a appelé par ailleurs tous ses partisans notamment les autres candidats à la candidature de la coalition au pouvoir à l’unité autour du désormais unique candidat de la majorité présidentielle.

En effet, depuis 2012, l’actuelle coalition au pouvoir est parvenue sous l’égide du président Macky Sall à maintenir son hégémonie sur la scène politique sénégalaise en remportant pratiquement toutes les élections. Mais, depuis les locales de 2022, l’opposition gagne de plus en plus de terrain au détriment du camp du pouvoir. Une situation qui risque de ne pas rendre la tâche facile à la réalisation de ce vœu du chef de l’Etat. A cela, il faut également ajouter les effets négatifs que sa non-candidature est en train de produire sur le terrain politique et qui risquent aussi de peser lourdement sur les chances du candidat Amadou Ba de passer au premier tour.

La preuve, plus d’une semaine après sa désignation, Amadou Ba qui dispose désormais moins de six mois pour convaincre les Sénégalais afin de réaliser ce défi du chef de l’Etat, fait toujours face à la résistance de certains de ses camarades de partis. Sur une liste de près de sept autres concurrents, seuls deux ont officiellement annoncé leur désistement. Il s’agit de l’ancien maire de Yoff et ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, et de l’actuel président du Conseil économique, social et environnemental, Abdoulaye Daouda Diallo. Pour le reste, certains ont même fait leur déclaration de candidature officielle. Il s’agit notamment de l’ancien Directeur général de la Caisse de dépôt et de consignation (Cdc) et maire de Kolda, Mameboye Diao.

De son côté, le maire de Linguère et ex-ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye a annoncé dans la foulée de l’annonce du choix du président Macky Sall sa démission à la tête de ce département ministériel très stratégique de l’Agriculture. S’agissant de l’ancien Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne qui avait appelé dans un message partagé sur Facebook, peu avant le choix de Amadou Ba, les membres de Benno à faire un bloc autour du Président Sall avant de promettre une victoire éclatante de Benno en 2024, s’il est désigné candidat, est toujours emmuré dans un silence de cathédrale. Pour sa part, le maire de Sandiara, Serigne Guèye Diop a tout simplement annoncé sa démission de toutes ses fonctions de ministre conseiller, de la coalition Benno Bokk Yakaar, de l’Apr pour se présenter à la prochaine élection présidentielle. Il en est de même pour ex-collègue, Abdou Aziz Diop, qui a aussi démissionné de ses fonctions de Conseiller spécial à la Présidence de la République et de militant de l’Alliance pour la République (APR).

NANDO CABRAL GOMIS Sud Quotiden 

5 Commentaires

  1. Khowma loutakh ngène yepp senegalais yii. Depuis les élections volées de 2019, vous avez fait vos sondages et connaissez les résultats : Ousmane Sonko est le président légitime du Senegal, adulé par la jeunesse et validé par la diaspora.
    Maintenez, vous voulez priver la jeunesse de son choix et nous imposer un autre neddo. Vous trouvez le peuple mature sur votre chemin. Ce peuple va utiliser les mêmes moyens que vous et faire face. Ce Amadou Ba qui a déjà commencé à tricher en allant sur Wikipedia corriger les orgines de ses parents dou gnou djité insh allah. Neddo moo fii roul faaloo tii. Cette ethnie a déjà tué plus de 100 jeunes. Nous n’avons jamais connu autant d’atrocités et de haine. Macky ay lou koo djégué doy naa seukeu. Ce sera au peuple mature de choisir son président et non un tricheur, menteur et manipulateur ayant impliqué Team Jorge, des anciens du Mossad dans nos élections de 2019. Amatouma loumay ndiouth ndiath, c’est Macky qui l’a dit!
    Aussi à l’opposition, il ne faut rien attendre de la CPI et de la communauté internationale, mais dieul yaat diamborlo ak gni, les juger et les emprisonner au Senegal.

  2. Laissez la presse corrompue et alimentaire entretenue par les milliards voles de Amadou Ba faire de la divagation et des delires
    Vous croyez que les senegalais vont suivre Macky Sall sur son choix Amadou Ba est le choix de Macky Sall il n’est pas le choix des senegalais
    La situation d’un forcing pour faire passer ce poulo fouta risque de deboucher sur un coup d’Etat les senegalais ne se laisseront pas faire
    Je sais que Macky Sall compte sur les gendarmes la police certains magistrats et les nervis pour imposer Amadou Ba au peuple senegalais mais il risque de beaucoup perdre lui et sa famille
    Amadou Ba ne peut pas gagner les prochaines elections il est l’heritier d’un regime vomi et honni

  3. Laisser mouton gueuler, tabaski viendra… Ces imbéciles de terroristes insurrectionnels de l’ex-Pasteef et de leur violeur national Sonko Sodomiseur pensaient pouvoir s’accaparer de notre pays en utilisant les rebelles du MFDC et des salafistes armés qui ont commis tous les meurtres, toutes les violences, tous les actes terroristes, tous les incendies d’édifices publics et privés, de auchan, de total et d’universités de notre pays… Mais eux et leur gourou le payeront très très cher bilaay walaay ! Les Sénégalais ne vous ont pas maintenant multiplié par Zéro pour rien, et vous n’avez encore rien vu… Ba le 25 février 2024…

  4. Lemzo sa patron wayal naa gnou koo way you nekh à New-york. Pastef daaf cii waara produire ay sonnerie. Votre bilan: mensonges et manipulations. En tout cas malgré les milliards Macky a reculé de force. Sonko Mou Seleu Mii moo baari doolé! C’est dommage que Macky continue d’avoir des idiots et des rats d’égouts comme vous comme conseillers. Vous lui avez conseillé la dissolution de Pastef, Pastef Afriak est né. Le conseil que je vous donne, demal rawalé lii ngaa saathieu. Soo amé cii keurou BiBo Bourgi yii ngéne todjé, dem ngaa bazardé koo. Yow mom yaay conseiller bii geuneu domokharamé. Toujours l’insulte à la bouche. Saagaa boo saagaa Kou Seleu Kii sounou yakar aduna ak alkhari, man delowatt naa koo saa baay saa youy respirer!

  5. À Lemzo, pour les dégâts, voici la liste des personnes qui vont répondre des pertes en vies humaines et matérielles. Boulène yamatii. Yen kagne si vous êtes des hommes, assumez. Goor deugeu day assumer ses actes.
    1) Serigne Bassirou Gueye et Abdou Mbengue (falsification de PV)
    2) Maham Diallo
    3) Juge qui a prononcé le verdict de corruption de la jeunesse (bilahi amoulène rassou. Yeneu gnakeu diom)
    4) Macky Sall et sa bande (voir le rapport interne de la gendarmerie qui sera déclassifié). Rien qu’avec ce rapport, le lien entre la mort des deux gendarmes Fulbert Sambou et Didier Badji (qui en savait bcp sur les communications téléphoniques), Macky pourra être jugé pour haute trahison.
    Vous allez tous répondre. Ces crimes ne seront pas prescrits.

    Boulène gawantou avec vos ordures d’avocats! Assumez rekk si vous êtes des hommes!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....