Visite du ministre d’état à Touba : Les caprices de Karim chez le Khalife

Date:

Il est un homme particulier avec un staff particulier. Il, c’est Karim Wade qui pense être un homme hors du commun. Lors de sa visite hier chez le Khalife général des «mourides», le ministre d’Etat, s’est rendu à Touba sans l’Administration territoriale qui organise les visites des différents ministres qui se rendent dans la région de Diourbel. M. Wade a refusé refuse l’honneur que lui a fait le Khalife, en lui remettant, par le biais d’un de ses chambellans, une canette de boissons.

Fidèle à son habitude, le ministre d’Etat, ministre des Infrastructures, de la Coopération internationale, des Transports aériens et de l’Energie a snobé l’Administration territoriale qui organise les visites des différents ministres en visite dans la région. Ce qui fait que ni le gouverneur de la région de Diourbel encore moins le préfet de Mbacké et le sous-préfet n’ont pris part à la rencontre entre Karim Wade et les dignitaires de Touba. La presse non plus.
Selon certaines indiscrétions parvenues au journal Le Quotidien, le ministre d’Etat Karim Wade a taillé bavette avec le porte-parole du guide spirituel de la communauté mouride, Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre, et le khalife général des mourides, Serigne Cheikh Maty Lèye. M. Wade a rencontré Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké à son domicile sis sur la route de Darou Mouhty.

LA BOURDE DE KARIM WADE
De l’avis de certaines indiscrétions, le ministre d’Etat Karim Wade a commis une bourde majeure, en refusant la cannette de boisson que l’un des chambellans du khalife général des mourides lui avait remise sur injonction du guide spirituel des mourides. Même l’eau minérale, Karim Wade l’a rejetée. Mais, renseignent des sources sûres : «Ce n’est pas une première, car il avait adopté le même comportement du temps de Serigne Saliou. Le repas d’alors composé de plats de méchoui que Serigne Saliou avait fait préparer en guise de dîner, Karim Wade n’avait pas jugé nécessaire de le goûter.»
Après la cité religieuse de Touba, le ministre d’Etat, ministre des Infrastructures, de la Coopération internationale, des Transports aériens et de l’Energie a fait cap sur Keur Nganda, un village situé dans l’arrondissement de Ndindy. Sur place, Karim Wade devait s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de la route Keur Nganda-Touba-Darou Mouhty. Un tronçon que l’Etat a consenti à bitumer après l’accession de Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké au khalifat de Cheikh Ahmadou Bamba. Une décision des autorités qui a été prise après plusieurs refus.

lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. C’est une erreur que de parler de caprice. En tant que responsable, Karim a parfaitement raison dans son comportement. Il ait de ces aliments qu’il vaut mieux rejeter systématiquement, si l’on veut garder sa lucidité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

En continu

DANS LA MEME CATEGORIE
ACTUALITES

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Football-Zambie : le TP Mazembé fait volte face, Raindford Kalaba n’est pas mort mais serait placé en coma artificiel

XALIMANEWS-Alors que l'ancien international zambien avait été annoncé disparu,...

Nécrologie : Décès de l’ancien député du PDS, El Hadji Malick Gueye

XALIMANEWS- L'ancien député du PDS, El Hadji Malick Gueye,...