VOYAGE-ECLAIR DE WADE A ABUJA MARDI La Cedeao cherche désespérement un président de Commission…

Date:

NETTALI.NET – Me Wade a effectué mardi 18 octobre un voyage express à Abuja où les chefs de l’Etat et de gouvernement de la Cedeao se réunissaient pour trouver un remplaçant au Ghanéen James Victor Gbéhoh, président de la Commission de l’organisation qui assume depuis quelque un an et demi l’intérim du mandat de Mohamed Ibn Chambas nommé au secrétariat exécutif des pays Afrique, Caraïbes Pacifiques-Union Européenne (Acp-Ue) dont le siège est à Bruxelles.

 

L’hôte du sommet, le président Goodluck Jonathan, a choisi le pavillon présidentiel de l’aéroport international Nnamdi Azikiwé de la capitale fédérale pour réunir ses pairs et trouver (enfin) un nouveau président de la Commission. Au finish, les chefs d’Etat ne sont pas tombés d’accord pour départager les candidats Burkinabé et Béninois qui dégagent le meilleur profil avec un avantage pour le premier.

Selon nos sources, quand le président Wade a voulu remettre sur le tapis son projet de gouvernement sous-régional, ses pairs ont préféré s’en tenir à l’ordre du jour de la réunion : la répartition des postes. L’absence du président Burkinabé, Blaise Compaoré, n’a rien arrangé, malgré la candidature de son pays pour la présidence de la Commission alors que le Bénin a aussi décidé de faire la promotion d’un de ses fils en la personne de Jean-Marie Ehouzou, un diplomate de carrière, ancien ministre des Affaires Etrangères.

Pourtant, le Président Blaise Compaoré tient à présenter un de ses hommes, l’ancien Premier ministre Kadré Désiré Ouédraogo déjà candidat fin 2006 face au ghanéen Mohamed Ibn Chambas. La distribution des postes devrait se faire comme suit : la vice-présidence au Libéria ; pour le Mali, la politique macro-économique ; les affaires politiques, de paix et de sécurité au Nigéria ; l’agriculture, l’environnement et les ressources hydrauliques au Togo ; l’administration et les finance à la Sierra Leone. Le Niger devrait s’occuper des douanes, du commerce, de l’industrie et de la libre circulation des personnes et des biens alors que la Gambie « hérite » des infrastructures.

Et le Sénégal ? il continuera à occuper le commissariat chargé du genre et du développement humain actuellement occupé par l’ancienne journaliste de la RTS, Adrienne Diop. En attendant, les tractations se poursuivent…

Source : EnQuête

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Violences entre communautés religieuses à Médina Gounass : au moins 180 personnes arrêtées

XALIMANEWS-À Kolda, 180 personnes, dont 40 mineurs, ont été...

Direction générale des Impôts et Domaines : La TVA numérique en vigueur à partir du 1 juillet

XALIMANEWS-La Direction générale des Impôts et Domaines (DGID) a...