Wade: « On va vers la campagne électorale…chacun saura qui est qui et ce dont les uns et les autres sont capables »

Date:

WADE EN PRÉSENTANT SES CONDOLÉANCES À ME MBAYE JACQUES DIOP

Les attaques quotidiennes de ses adversaires politiques ne semblent pas ébranler Me Wade. En visite hier chez l’ex-maire de Rufisque, Me Mbaye Jacques Diop, le chef de l’Etat a averti ses contempteurs en ces termes : « on va vers la campagne électorale ; chacun saura qui est qui et ce dont les uns et les autres sont capables ». Aussi, le locataire du Palais a tressé des lauriers à l’ancien président du Craes, qui ne s’est pas fait prier, à son tour, pour lui renvoyer l’ascenseur.

Il a beau dire qu’il allait se garder hier d’ergoter sur la politique, au motif que ce n’était pas le lieu, mais le président de la République a fini par flancher. En effet, lors de sa visite à l’ex-maire de Rufisque pour lui présenter ses condoléances, Me Abdoulaye Wade a, de manière voilée, jeté des pierres dans le jardin de ses adversaires politiques. « Aujourd’hui, je ne vais pas parler de politique, car l’heure est au recueillement, après la perte de la regrettée épouse de mon ami Me Mbaye Jacques Diop », a d’abord déclaré le locataire du Palais. Qui ajoute : « on va vers la campagne électorale. Quand on y sera de plain-pied, chacun saura qui est qui et ce dont les uns et les autres sont capables ». Avant de marteler : « le moment venu, tout sera clair ».
Wade tresse des lauriers à son « frérot » Jacques…

En politicien averti, Wade tresse des lauriers à ce dernier : « le président Me Mbaye Jacques Diop était au Parti socialiste et moi dans l’opposition. Mais jamais il n’y a eu un quelconque malentendu entre nous deux ». Poursuivant, Wade témoigne : « Mbaye Jacques ne s’est jamais départi de son franc-parler et de son engagement en toutes circonstances. D’ailleurs, vu notre entente cordiale à l’époque, certains de ses camarades socialistes le soupçonnaient, mais lui n’en avait cure », affirme Wade.

Le patron du Parti démocratique sénégalais ne s’est pas arrêté là. Car, dit-il, « quand on entend Me Mbaye Jacques Diop parler, on sent en lui un homme de conviction et un patriote convaincu ». C’est pourquoi, « quand je lui ai confié le Craes, personne au sein de mon Parti, le Pds, n’a osé hausser le ton pour rouspéter. Car tous étaient persuadés que la Présidence de cette institution cadrait parfaitement avec le profil de Me Mbaye Jacques Diop », a affirmé le locataire du Palais. Même si la mémoire collective des Sénégalais garde encore en souvenir la méthode forte qu’il a eu à utiliser pour lui demander de lui restituer « son » Craes.

…qui lui renvoie l’ascenseur

Prenant la balle au rebond, l’ancien édile de Rufisque a chanté lui aussi sur un air mélodieux le magistère de Wade. « J’ai été aux côtés de Feu le Président Léopold Sédar Senghor et de son successeur le Président Abdou Diouf, avant de cheminer avec vous. Mais le président de la République Abdoulaye Wade est le seul qui évacue ses compatriotes à l’étranger pour leur permettre d’y subir des soins. Il est également l’unique chef d’Etat qui présente ses condoléances à quelqu’un et qui donne du « diaxal » », témoigne Me Mbaye Jacques Diop.

L’anecdote qui a fait exploser de joie Wade

L’ex-patron du Craes, narrant un entretien qu’il a récemment eu avec un adversaire politique de Wade, explique : « je lui ai dit que Wade a un panier, dans lequel il a mis des œufs. Moi aussi, j’ai pris mes œufs, si petite soit la quantité, pour les additionner à ceux du Président. C’est pourquoi je ne peux pas qu’il lui arrive quelque chose, par crainte de perdre mes propres œufs ». Suffisant pour que Wade se mette à rire bruyamment, avant de lever haut sa main et de faire une tape à un membre de son entourage qui était à ses côtés. Et pendant quelques minutes, Wade a été pris d’un fou rire, nécessitant l’interruption du speech de l’ex-maire de Rufisque.

Daouda THIAM
lasquotidien.info

2 Commentaires

  1. Nous nous sommes convaincus que Wade ne fera pas campagne, sauf pour soutenir un candidat, par ce que lui il ne sera sur le départ. « je ne peux pas me présenter , car j’ai bloqué à 2 donc je ne peux pas me représenter » on s’en tient à ça point barre.

  2. le senegal ets rempli de cons,d’ignorants,et d’imbeciles.Comment on peut dire qu’on ne veut de soninke ou de pular comme Predident.Je dis a l’auteur de cet artlcle que les soninke ont eu a diriger les plus grands de l »afrique de l’ouest comme l’Empire du Ghana et qu’ils ont ete les a etre convertis a l’Islam et les premiers aussi a faire le pelerinage a la mecque avec kaya manga Cisse.Toi ,qui ne veut pas de soninke ou pular comme president,je suis a 100 pour 100 sur tu es Mouride,ou Tidiane.Les marabouts fondateurs de ces tarikha sont des Pular.Mor Ba plus connu sous le nom de Cheikh Amadou Bamba,El Hadji Omar tall,ou EL hadji malck sy sont des PUlar.Les marabouts de PIRE sont des soninke car avec l’histoire tous les Cisse, Toure,sont d’origine soninke.Il faut aller au Mali il y a une ville saint Touba qui d’avant le Touba du Senegal.Il faut fiare des Sur le Cheikh Hamalloullah,Mamadou Lamine Drame.
    Mamadou Tandia,du Niger est un soninke de pere originaire de la mauritanie.Thomas sankara a un nom soninke parce que Sankara c’ est une deformation de sangare.Revoi l’histoire avant d’ecrire ton article.Nous les soninke on a ete remercie par Kwame Krumah d’avoir cree le plus grand empire de l Afrique de l’ouest.C’est pour cela il adonne le nom de Ghana en reconnaissaince de l’empire soninke.Contrairemant avec vos roitelets ou chef de bandits Lat Dior ou vos bourba ou alboury.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....