Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli : « C’est décevant de voir Ousmane Sonko consacrer son énergie à menacer… »

Date:

XALIMANEWS-Depuis sa déclaration lors de la conférence organisée par la Jeunesse patriotique du Sénégal (JPS-Pastef) ce 9 juin, Ousmane Sonko est sous le feu des projecteurs.

Depuis lors, les réactions des politiques, journalistes et de la société civile continuent de plus belle. Et cette fois-ci, c’est le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli en met une autre couche.

Selon lui, un chef de gouvernement ne devrait pas adopter une telle posture envers la presse, surtout lorsque les priorités résident dans la réduction du train de vie cher des Sénégalais.

« C’est décevant de voir le Premier ministre Ousmane Sonko consacrer son énergie à menacer des journalistes au lieu d’aborder des problèmes réels comme la cherté de la vie. Les dirigeants devraient prioriser les préoccupations de leur peuple plutôt que de chercher à museler la presse. On s’attend vraiment à la réduction de la cherté de la vie comme il l’avait dit », déclare-t-il dans des propos recueillis par Walfnet.

De même, le président de l’ONG 3D, Moundiaye Cissé, partage cet avis et assure que le bras de fer actuel entre le Premier ministre et la presse n’augure rien de bon pour la démocratie sénégalaise. Il souligne que la presse sénégalaise n’a jamais fait allégeance à l’État depuis 2000 et appelle au règlement de ce contentieux dans la sérénité et l’apaisement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Économie : le Sénégal devrait atteindre une croissance économique moyenne de 7,4 % en 2024-2026 (Banque mondiale)

XALIMANEWS-La Banque mondiale a relevé le caractère ‘’résilient’’ de...

L’ONU dénonce des « niveaux extrêmes » de violences contre les enfants à Gaza et au Soudan

XALIMANEWS-Dans son rapport annuel, le secrétaire général de l'ONU...