Collectivites territoriales : l’intersyndicale va entrer en grève à partir de mardi 5 jusqu’au vendredi 8 mars

Date:

XALIMANEWS-Les travailleurs de l’Intersyndical des collectivités locales vont entrer en grève, a partir de mardi 5 mars jusqu’au vendredi 8 mars 2024.

« L’Intersyndical va reprendre une grève qui va commencer le mardi 5 jusqu’au vendredi 8 mars pour 96 heures dans tout le Sénégal. Le mot d’ordre est de faire débrayage à partir de 10 heures, en plus de porter des brassards rouges dans toutes les communes du Sénégal. Vous pouvez remarquer que depuis 19 mois nous sommes en grève pour revendiquer nos droits, des droits légitimes. revalorisation salariale des travailleurs des Mairies, que nous réclamons depuis lors ». A annoncé Ndiaga Diop le secrétaire général au micro de Sud FM. Et pourtant le premier ministre nous avez reçus en nous donnant des recommandations et des promesses fermes que dans un délai de 10 jours, il allait résoudre le problème. Il nous avez reçus à la Primature avec tous ses techniciens et un comité had hoc, le 10 novembre. Et depuis 4 mois, on ne voit plus d’interlocuteurs à qui se fier. La situation perdure et on veut une solution pour qu’on puisse passer à autre chose. Nous allons continuer la grève pour qu’une solution soit trouvée à notre cause. Donc l’intersyndicale renouvelle la grève pour 96 heures à partir de ce mardi 5, sur toute l’étendue du territoire national. » A-t-il poursuivi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Solidarité internationale : L’Arabie Saoudite offre 10 000 moutons au Sénégal pour la fête de la Tabaski

XALIMANEWS-Le ministère de la Famille et des Solidarités, sous...

Situation critique à l’hôpital Fann : pénurie de lits pour les patients atteints d’AVC

XALIMANEWS-Le responsable de l’unité des soins intensifs au service...

Rapport de l’OFNAC 2021 : La Direction des Parcs Nationaux au cœur d’un scandale de corruption

XALIMANEWS- Le rapport de l'Office National de Lutte contre...