Condamnation d’Ousmane Sonko : Le Pastef dénonce un simulacre de procès et appelle à la mobilisation

Date:

XALIMANEWS-Le Parti d´Ousmane Sonko a commenté le verdict prononcé par la chambre criminelle de Dakar dans l’affaire des 29 milliards du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac). Les Patriotes Africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) ont contesté la décision du tribunal. 

Dans un communiqué, Bassirou Diomaye Faye et ses camarades ont dénoncé « ce simulacre de procès du 30 mars 2023 qui a abouti à une condamnation du président Ousmane Sonko à deux (02) mois, avec sursis et à l’octroi d’une prime de vol de deniers publics d’un montant de 200 millions au sieur Mame Mbaye Niang. »

Ils rejettent « totalement ce honteux verdict et appellent les militants et sympathisants à se mobiliser davantage pour être mieux préparés à mener les batailles pour la libération des otages de Macky Sall, et surtout contre sa troisième candidature illégale et immorale. »

« Pastef réaffirme sa position claire sur la jouissance non négociable des droits civils et politiques de l’unique candidat déclaré du parti pour la présidentielle de 2024, en l’occurrence Ousmane Sonko. Il ne sera désormais plus question de badiner sur des droits inaliénables! », ont-ils laissé entendre.

Par ailleurs, le bureau politique national de Pastef en a profité pour faire le procès de la justice. Selon eux, « ce simulacre de procès a fini de mettre à nu le visage hideux d’une Justice complice d’un deux poids deux mesures érigé en principe au Sénégal depuis l’avènement de Macky Sall. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....