“Désolé professeur, Macky Sall a l’obligation de se soumettre à la loi ” (Par Paul Biagui)

Date:

Il y a un peu plus de 30 ans, cette bonne dame nommée Penda Mbow, une éminente intellectuelle était mon professeur à l’UCAD. En 2ème année d’Histoire. Combative et tranchée dans ses positions (féministes et progressistes) elle ne se laissait pas faire. Une grande admiration lui était vouée par certains d’entre nous surtout au cours de débats intellectuels autour des questions d’actualité au campus universitaire et dans les cercles restreints de l’intelligentsia sénégalaise. Sa culture générale, sa pertinence, son éloquence et sa franchise désarçonnaient pour ne pas dire dérangeaient beaucoup.

Hier, je suis tombé sur une coupure de presse rapportant un de ses entretiens où la fameuse question du 3ème mandat est revenue. Jugez-en vous même.

« Commentant ces récentes sorties des intellectuels sénégalais dans Objection sur Sud Fm, l’historienne et ancienne ministre de la culture, Penda Mbow, a exprimé son « intime conviction ». Selon elle, le président Sall, dont elle est très proche, a un attachement profond à la stabilité du pays. « J’ai l’intime conviction que le président Macky Sall n’ira jamais à l’encontre du peuple sénégalais et des intérêts du pays. J’ai la conviction qu’avant de faire quoi que ce soit, il va discuter avec les icônes de ce pays. Il se soucie de la préservation de la stabilité de ce pays », a-t-elle déclaré.  A l’en croire, aucune décision ne sera prise par le leader de Benno Bokk Yakaar, sans qu’elle ne soit au préalable discutée « les grands leaders, médiateurs et régulateurs sociaux ». A l’issue de ces discussions, poursuit-elle, « il (le président Sall) prendra sa décision » sans pression de quelque bord que ce soit. « Ceux qui le défendent sont là, mais c’est lui qui a la responsabilité historique. C’est lui (Macky Sall) qui sera demain jugé au tribunal de l’histoire. Je ne crois pas qu’il va suivre un camp ou l’autre (pour ou contre le 3e mandat) mais il va suivre les intérêts du Sénégal », insiste Penda Mbow. « 

Je n’en reviens toujours pas. Dans le clair-obscur, on ne peut pas faire mieux. La même Penda Mbow qui n’avait pas hésité à user de son franc-parler pour intimer au président Abdoulaye Wade en 2011 de ne pas briguer un 3ème mandat, nous parle aujourd’hui de consultation et de décision pour le président Macky Sall. La même Penda Mbow qui avait dit de Wade à l’époque « Liguéye bo guiss amna retraite » nous sert ce language mitigé. Surtout qu’aujourd’hui en 2023, nous sommes sous l’égide d’une Constitution qui a clairement définie l’impossibilité d’un 3ème mandat dans son article 27. 

Désolé mon cher professeur. Malgré tout le respect que je vous dois et vous reconnaît, votre intime conviction n’en est pas une. Le faux-fuyant et l’ambiguïté de votre position sur cette question fondamentale du 3ème mandant est non seulement décevante mais aussi insultante à la limite. Certes de la chaumière au château, on réfléchit différemment. Votre proximité actuelle d’avec le pouvoir explique peut-être votre éloignement des causes justes de la Plèbe des gorgorlous. Qui sait?  Mais soyez sûr que la majorité n’est pas dupe. Les Sénégalais savent et voient tout. Même la langue de bois. 

Pour votre enseigne et édification, le président Macky Sall sur cette question n’a aucune décision à prendre. Il a plutôt une obligation. Celle de se soumettre à loi.

3 Commentaires

  1. Après avoir clochardisé d’ex éminents journalistes, macky sall vient de réussir le même boulot avec nos éminents intellectuels !!! Il y’a 10 à 12 ans qui aurait pensé une seule seconde que ismaila madior fall ou penda mbow seraient descendus au plus profond des caniveaux de rufisque ? Eh ben personne, aujourd’hui ils sont juste répugnant. Comment penda mbow peut-elle ignorer royalement les lois et règlements de la constitution pour se remettre à la seule volonté de macky sall pour décider du respect de ceux-ci? Non madame mbow vous avez besoin d’aller chez la coiffeuse pour vous mettre une perruque !!!. Oui il est clair que votre vie sans cheveux sur la tête vous a grandement privée de cheveux blancs à votre âge. Oui à votre âge vous de devez pas juste penser à vos seuls intérêts crypto personnels mais plus à ceux de vos petits enfants. Madame mbow vous êtes devenus une has been (vous avez déjà été) et l’avenir du Sénégal se fera sans vous. Alors, allez-y chercher une marchette et un chapelet pour rendre grâce à dieu.

  2. Merci Mr badji. Seulement vous donnez trop de respect à des andouilles , gros lards et des intellectuels de merdre qui ne pensent qui ont trahi le peuple par leurs positions actuelles . Il faut leur botter le cul sévèrement point barre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Adpme: Marie Rose Faye installée

XALIMANEWS-La passation de service à la direction pour le...

Exploitation du pétrole au Sénégal : Immersion dans le champ pétrolier de Sangomar

XALIMANEWS- C'est une véritable révolution économique et sociale. Le...

Mairie de Ziguinchor : le successeur de Sonko bientôt connu

XALIMANEWS-Le successeur de Ousmane Sonko à la tête de...

Soutien à la Palestine : Une manifestation prévue à Dakar le 23 juin

XALIMANEWS-La coalition sénégalaise pour la cause palestinienne, en collaboration...