Deux malfaiteurs équipés d’armes blanches (coupe-coupe et couteaux): Salam Diallo victime d’un braquage à main armée

Date:

Alors qu’il n’a pas encore fini de faire le deuil de sa mère disparue il y a juste une semaine, le chanteur Salam Diallo a eu hier la frayeur de sa vie. Il a été victime, à son domicile sis à Ouest-Foire, d’un braquage à main armée qui a failli lui être fatal. Pour réussir leur sale coup, les deux malfaiteurs équipés d’armes blanches (coupe-coupe et couteaux) étaient prêts à le trucider. Il a été sauvé par son pistolet.

Salam Diallo et son fils Serigne Saliou se rappelleront très longtemps leur journée d’hier qui, pour peu, allait tourner à la tragédie. Ils ont fait l’objet d’un braquage à main armée au cours duquel leurs agresseurs, au nombre de deux, ont usé de leurs armes blanches (coupe-coupe et couteaux) pour attenter à la vie du chanteur afin de perpétrer leur coup. De sources très sûres, il a fallu que l’interprète de « Goana » fasse recours à son pistolet en dégainant contre l’un des agresseurs qui s’apprêtait à le sabrer pour se tirer des griffes de ce dernier. D’ailleurs, ce dernier a été atteint aux membres inférieurs par les coups de feu du chanteur. Lesquels tirs ont alerté tout son voisinage d’Ouest-Foire, immédiatement venu aux nouvelles.

Hier dans la matinée, deux malfaiteurs qui avaient certainement peaufiné une stratégie bien huilée, en profitant de l’état d’esprit dans lequel se trouve actuellement leur cible (elle est endeuillée par la disparition de sa mère), se présentent au domicile du chanteur, sis à Ouest Foire. A Serigne Saliou Diallo, le fils de l’auteur de « Goana » qui leur ouvre la porte, ils se présentent comme des éboueurs venus ramasser les ordures. Dès qu’ils se sont introduits dans la maison, les deux agresseurs armés de coupe-coupe et de couteaux foncent sur les matériels pour les emporter. L’enfant qui assiste à la scène se met à hurler. Les cris alertent le père qui se trouvait dans sa chambre. Son pistolet à la main, il descend quatre à quatre les escaliers avant de tomber nez à nez sur l’un des agresseurs qui se rue sur lui pour le sabrer avec son coupe-coupe. Il réussit à stopper net l’assaillant en lui tirant sur les membres inférieurs. Ce dernier s’écroule. Pendant ce temps, son acolyte est maîtrisé par le voisinage alerté par les cris de l’enfant et les coups de feu.

Saisis, les éléments de la gendarmerie de la Foire se sont dépêchés sur les lieux pour mettre aux arrêts les agresseurs. Ces derniers se trouvent actuellement en garde-à-vue, tandis que leurs armes ont été saisies par les gendarmes.

Cheikh Mbacké GUISSE

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

En continu

DANS LA MEME CATEGORIE
ACTUALITES

CENA – CENI : Quelle alternative pour le Sénégal (Par Ababacar FALL )

La décision annoncée par le Président nouvellement élu Bassirou...

Football-Italie/D5 : un joueur décède après un malaise sur le terrain

XALIMANEWS-Ce dimanche dans la soirée en Italie, un footballeur...

Affrontement tragique à Thiombé : Un homme poignardé lors d’une soirée entre amis

XALIMANEWS-La quiétude du village de Thiombé, situé dans la...