FESMAN:Plus de mal que de bien,la necessite d’une reforme morale au Senegal!Par Makkane

Date:

Le 3eme Festival mondial des Arts negres,une deuxieme fois organisee au Senegal a pris fin.

Le destin aura voulu que le premier porta le sceau de l’Histoire et que le second soit une foire aux extravagances.

Une comedie qui ne nous amuse pas,loin s’en faut,elle fait plutot pleurer les patriotes engages dans la lutte pour un developpement durable du continent.

Du cote des populations des villes et des campagnes,fatiguees des fausses promesses d’un pouvoir a l’etat de noviciat incurable,du vice incarne et qui s’ingenie a tromper la faim avec les danses endiablees du ventre dans l’espoir d’inhiber les esprits par le plagiat des cancres,du betonnage des coeurs a l’aide des pierres taillees des statues de la decheance,on prie et remercie ALLAH que ce Festival se termine pour que s’arrete la desolation morale et la dilapidation des faibles ressources nationales.

D’abord que l’on nous comprenne bien,nous sommes pour la defense et l’illustration des valeurs culturelles des peuples noirs.Nous en sommes les combattants infatiguables et le resterons le temps d’une vie et au-dela a travers nos proses et quelques vers.

Tout ce qui a germe dans nos champs n’est pas consommable.Force est de reconnaitre que certains grands rendez-vous du monde noir,helas dont celui de Dakar,ont produit l’exact contraire de ce qui pousse et porte nos peuples loin en avant.

Le President Wade a vite proclame le succes de son Festival.Si l’objectif etait d’arriver a amuser la galerie des galanteries morbides,eh bien oui,il a reussi.

Mais avait-il une vision pour ce Festival et au-del

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Nuyu naa la (par Guy Marius Sagna)

Nuyu naa la,L'assemblée nationale du Sénégal m'a proposé de...

Lettre ouverte aux sorcières (Par Marvel Ndoye)

A vous qui vous reconnaitrez. Changer les mots «...