Football-Ligue 1/PSG : Neymar se fait lyncher au Brésil après son expulsion face à Strasbourg

Date:

XALIMANEWS-Ce mercredi au Parc des Princes, le PSG faisait face au RC de Srtrasboug (2-1), pour sa reprise d’apred Mondial. Très attendu, Neymar s’est fait expulser. Du coup, les critiques s’abattent sur lui dans son pays.

Très abattu après le fiasco de la Seleçao lors du Mondial, Neymar avait à coeur de montrer un visage reluisant face à Strasbourg dans le cadre de la 16e j du championnat de Ligue 1. Le passeur décisif sur coup franc sur le but de Marquinhos, il sera expulsé en seconde période, alors que le score était de parité (1-1). Paris remportera finalement la partie (2-1) grâce à un penalty de Mbappé, mais le Brésilien manquera le choc contre Lens, dauphin du PSG, ce dimanche 1er janvier 2023. En conférence de presse, Galtier le coach parisien a tenté de défendre son joueur.

«Je peux comprendre qu’il y ait de la frustration, de la colère chez lui, il avait essayé de retrouver du rythme, il avait une réelle envie de jouer les deux matchs à venir. (…) Je regrette que parfois l’excès d’engagement n’ait pas été sanctionné plus sévèrement sur mes joueurs, ce qui a généré un peu de frustration chez Ney. Je peux comprendre la simulation, j’ai revu les images et il y a simulation, ça mérite carton jaune, mais quelques minutes avant il prend un vilain coup et je trouve que son premier jaune est quand même très sévère par rapport aux nombres de fautes subies par Ney et pas des petites fautes.»

 Mais au pays de la Samba, le comportement de Ney, n’est pas du goût de ses compatriotes : «Neymar reçoit deux cartons jaunes en moins de deux minutes, tous deux pour des raisons idiotes. D’abord, il est allé répondre (à un adversaire) et a laissé trainer son bras dans le visage de son adversaire. Ensuite, il s’est jeté sans être touché à l’intérieur de la surface de réparation. Logiquement expulsé», fulmine le journaliste de Globo, Thiago Benevenutte. De son coté, Gerson, vainqueur du Mondial 1970 au Mexique, s’est montré bien plus virulent :  « Neymar est expulsé avec un penalty simulé, et ne jouera pas le 1er janvier ! Je me demande si le réveillon du Nouvel An est prêt », a-il déclaré depuis UOL, le célèbre consultant Walter Casagrand, ancien international brésilien, a sorti la sulfateuse. « Désolé pour tous ceux qui lui excusent tout, mais avec Neymar, je n’ai jamais eu tort depuis ma première critique en 2017 où je disais qu’il était gâté. C’est là, on est en 2023 et il est toujours aussi puéril. Neymar démontre une fois de plus qu’il est une personne infantilisée et gâtée sur et en dehors des terrains. Le problème c’est que personne n’a compris qu’il n’y a pas de nouveau ou d’ancien Neymar. Il est le même que d’habitude, avec des simulations, des provocations envers l’adversaire, rien ne change. Il n’a jamais changé, mais beaucoup de gens croient encore à son discours. »  Sacré Neymar, et dire que Casagrande n’a pas tout faux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE