Handball-Championnat Élite Dames : Karim Faye coach Golf, « On a un bon potentiel. Pour battre Disso il fallait des joueuses costaudes défensivement et fortes mentalement »

Date:

XALIMANEWS-Ce samedi, au jardin public de Rufisque, Golf a réalisé l’exploit d’infliger au leader Disso son premier revers de la saison, remportant ainsi sa première victoire contre l’équipe de Wakhinane Nimzatt. Après ce succès retentissant qui relance le championnat, Karim Faye, le passionné coach de Golf, est revenu sur cet exploit en mentionnant les absences de joueuses clés des deux équipes lors du derby. Il a également commenté les aspects déterminants du succès de son équipe, tout en dévoilant ses ambitions pour les Golfoises.

Coup de tonnerre, Disso est tombé. Leader invaincu de la phase aller avec six victoires et un nul, les protégées de Talla Diagne ont mordu la poussière devant une conquérante équipe de Golf. Un triomphe qui porte la marque de Karim Faye, ancien coach de Djadji Sarr et Gaston Berger, qui apporte son expertise aux filles de Golf. Ce technicien très passionné de son art, très expressif sur le bord du terrain et qui inculque son énergie positive à toutes joueuses qu’il dirige, revient sur ce succès historique. « Après notre défaite de la première journée de neuf points, nous étions très abattus. Vu la qualité de notre effectif, ce score (27-28) était très sévère, voire lourd. Cependant, nous nous sommes concertés après ce revers, avons discuté de certains aspects du jeu, ce qui a permis à l’équipe de se reprendre et de réaliser une belle remontée avant ce coup d’arrêt de la septième journée face à Djadji Sarr », a réagi d’emblée le natif de Marbath de Louga.

Ce dernier d’ajouter : « Après trois oppositions cette saison contre notre adversaire, soldées par deux défaites (en championnat et lors du Mémorial) et un nul (amical), il nous fallait réagir. Aujourd’hui, lors de la huitième journée, nous avons pris notre revanche en nous imposant (26-22). Un succès qui relance ce championnat. » Le technicien, qui a fait monter Gaston Berger en D1 cette année avant de migrer vers Dakar, est revenu sur les absences de trois joueuses clés lors de ce derby : Marième Diène et Rokhy Dione du côté de Disso et Mame Anta Bathily chez Golf. Pour Karim Faye, cela est une entorse à la qualité du jeu. « Les absences de Marième Diène, Rokhy Dione et Mame Anta Bathily sont vraiment très regrettables, car cela rejaillit sur la qualité du spectacle. J’aurais vraiment aimé que ces joueuses, qui sont des cadres dans leurs équipes, puissent participer à ce match. Malheureusement, il en est autrement. Déjà, d’aucuns donnent peu de crédit à ce résultat en affirmant que Disso était amputé de deux joueuses majeures, mais chez nous aussi, l’absence de Mame Anta, notre buteuse, nous a été préjudiciable. Cependant au delà de ces suspensions, nous avons bien préparé ce choc après avoir corrigé les erreurs commises lors du match aller, et heureusement, la victoire a été pour nous. Concernant la suspension de Mame Anta, je ne connais pas les détails, mais je ne conçois pas que mes joueuses s’en prennent aux arbitres ou aux officiels de table. »

Ce succès contre les coriaces joueuses de Disso a été acquis grâce à une belle prestation collective, où les joueuses ont fait preuve de caractère et de combativité. Des valeurs magnifiées par le coach. « Le caractère dont a fait montre l’équipe face à Disso et qui faisait défaut lors de la première journée, a été déterminant dans ce match. Le staff a beaucoup insisté sur le caractère, d’où des choix très sélectifs avec des joueuses combatives pour faire face à Disso. Ces aspects, combinés à une discipline tactique et au respect des consignes données, surtout au niveau de la défense, ont été des facteurs déterminants de notre succès sur nos rivales. Pour battre Disso, il fallait des joueuses costaudes défensivement et très fortes mentalement. »

Les partenaires de l’excellente Ndeye Sokhna Sene et de l’énergique Khady Gueye vont aborder les prochaines rencontres requinquées par cette belle victoire. « La victoire va booster les filles, cela leur permet de croire en leurs capacités et de se dire que tout est maintenant possible. Golf a un très bon potentiel, prêt pour jouer les titres. Si les filles veulent, elles peuvent le faire. Pour ceux qui me connaissent, je suis un bosseur, un gagneur, et je joue pour remporter des titres. Et pour gagner des titres, il faut battre des ténors, dont Disso », reconnaît le Lougatois, qui ajoute : « Depuis, les filles sont très déterminées et font preuve de beaucoup d’engagement aux entraînements. »

Après avoir relancé le championnat en infligeant cette défaite à Amy Konaté et ses partenaires, l’équipe de Golf, menée par Fatou Coundoul, rêve grand. Désormais, quatre équipes (Disso (1er, 21 pts+36), Diamono (2e, 21 pts+18), Djadji Sarr (3e, 20 pts+36) et Golf (4e, 19 pts) ont leur destin en main et sont en lice pour le titre.

Après des passages réussis dans le nord, où il a fait des résultats assez probants avec Djadji Sarr et Gaston Berger, Karim Faye rêve de de conquérir Dakar. Et pour parvenir à ses fins, le Marbathois doit réussir son paris de faire de Golf une machine. Et les grandes équipes naissent d’exploits, comme celui réalisé ce samedi 25 mai au jardin public de Rufisque face à sérieuses rivales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE