LEGISLATIVES 2022] Une rude bataille électorale en perspective à Thiès

Date:

Remobilisation pour une victoire aux législatives après la défaite essuyée lors des locales de janvier dernier. Renforcement de la percée obtenue à l’occasion pour imposer une cohabitation au Président Macky Sall. Voilà les axes autour desquels travaillent, respectivement, les coalitions « Bennoo Bokk Yaakaar » (Bby) et « Yewwi Askan Wi » (Yaw) à Thiès. Dans cette circonscription électorale, six autres groupements de partis politiques manifestent un appétit expansionniste pour figurer en nombre à l’Assemblée nationale.

THIES : Suite à la révision des listes électorales, marquée par des modifications, changements d’adresse et inscriptions de primo-votants en mars 2022, ils seront, pour les législatives du 31 juillet prochain, plus que les 373 616 Thiessois enrôlés pour les territoriales de janvier 2022. Sur ce nombre, 181 661 citoyens, soit 48,6% de taux de participation, s’étaient présentés dans les centres de vote où étaient en compétition 58 coalitions de partis et/ou d’indépendants. Résultats des courses : « Yewwi Askan Wi » (Yaw), avec 18 327 voix, avait gagné les trois communes et la mairie de Ville, devant « Bennoo Bokk Yaakaar » (Bby) créditée de 15 947 suffrages. En engrangeant 70 811votes, Bby avait pris le contrôle du Conseil départemental de Thiès, devançant Yaw (69 199 voix) et « Wallu Sénégal » (36 765 voix).

En intégrant la mouvance présidentielle, le parti Rewmi, qui faisait place nette à Thiès, n’a pas réussi l’ancrage de Bby à Thiès, une coalition également affaiblie par les listes parallèles confectionnées par certains responsables de ses partis membres. Après cette défaite aux locales, les différentes composantes de la mouvance présidentielle travaillent à la remobilisation des troupes pour laver l’affront. Pour Augustin Tine, Président du comité électoral départemental Bby de Thiès, « toutes les conditions sont à présent réunies, pour faire valoir notre majorité incontestable et remporter largement à Thiès les élections législatives au soir du 31 juillet ».

Après sa victoire dans la ville de Thiès aux élections locales de janvier dernier, l’objectif pour « Yewwi Askan Wi » est maintenant d’imposer, au niveau national, une cohabitation au Président Macky Sall. Dans cette entreprise Yaw est, pour ces législatives, en inter-coalition avec « Wallu Sénégal », un groupement de formations politiques autour du Parti démocratique sénégalais (Pds) de Me Abdoulaye Wade. Si ladite inter-coalition capitalise ses suffrages des locales, elle se fera entendre. Il faut souligner que Yaw, qui n’a investi ni le maire de la Cité du rail, Babacar Diop, ni un autre responsable de son parti, connait des frictions dans ses rangs à Thiès.

Plus discrètes, les autres coalitions comme « Aar Sénégal » (Alliance pour une Assemblée de rupture) dirigée par Thierno Alassane Sall arrivé deuxième avec 3652 suffrages à Thiès-Ouest lors des locales, sous la bannière de la République des valeurs, et conduite à Thiès par Ibrahima Hamidou Dème, « Bokk Gis Liguey » drivée au niveau local par Samba Thiaw, « Naatangué Askan Wi » pilotée par Malick Thiaw, Les Serviteurs par Papa Mamour Thiaw et « Bunt-bi » par Ousseynou Isacc Diop ont aussi des arguments à faire valoir pour figurer en nombre à l’Assemblée nationale.

1 COMMENTAIRE

  1. L’inter-coallition yewi-wallu quelle idee geniale!!!. A voir juste les chiffres des dernieres locales (il y’a seulement 6 mois) au niveau departemrntal de thies, il ne devrait pas y avoir match a thies. L’addition yewi+walli devrait cartonner devant benno, et tout devrait etre clair des les premiers resullltats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Clédor Sène dément Farba Ngom

XALIMANEWS- Clédor Sène dément les propos de Farba Ngom,...

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....