Les femmes handicapées montent au créneau

Date:

A l’occasion de la journée internationale qui sera célébrée le 8 mars prochain, Les femmes handicapées du Sénégal demandent deux faveurs au chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade : La ratification de la convention relative aux droits des personnes vivant avec un handicap et la promulgation de la loi sociale.

La journée du 8 Mars est célébrée à travers le monde entier, depuis qu’elle a été officialisée en 1977 par les Nations Unies comme journée mondiale de la femme. Vingt quatre heures quatre lesquelles toutes les femmes, dans tous les coins de la planète réclament des droits tels que l’égalité ou de meilleures conditions de vie.

Au Sénégal particulièrement, ce sont les femmes handicapées qui montent au créneau et demandant au chef de l’état Me Abdoulaye Wade de ratifier la Convention relative aux droits des personnes vivant avec un handicap. Cette convention a été signée en 2006 et votée au parlement par les députés, selon Ndeye Ndack présidente de la Fédération des femmes handicapées qui souligne, par ailleurs qu’il ne reste qu’un seul palier pour trouver un début de solution à leurs problèmes de femmes handicapées c’est-à-dire la ratification de celle-ci et la promulgation de la loi sociale.

Raison pour laquelle les festivités seront marquées par un plaidoyer en faveur des personnes démunies dont les femmes occupent une grande place « Nous voulons avoir des textes de lois votés et appliqués pour éviter des pénalités. C’est une question de droits » a-t-elle indiqué ! Les personnes handicapées constituent, d’après les statistiques 10 à 20 pour cent de la population sénégalaise et selon le représentant du Conseil régional, Sahra Diop, cette population ne doit pas être marginalisée vu les compétences dont elle dispose « Nous avons surtout les barrières architecturales. Il y’ a un problème d’accès qui est là, qui est crucial. Si l’on tient compte de la production, Ce sont des problèmes d’éducation, d’accès à la formation, à l’éducation et nous nous battrons pour cela, mais il faudra une synergie des acteurs » a-t-elle indiqué. Le conseil régional, dirigé par El hadji Malick Gakou travaille en partenariat avec les associations de femmes handicapées, en fonction de ses compétences transférées.

L’appareillage et le manque d’infrastructures sont également évoqués par l’association des femmes handicapées.

Même si le Conseil régional englobe Dakar seulement, elles invitent les femmes des autres régions à participer à cette journée qui sera organisée au théâtre national Daniel Sorano sous la présidence du chef de l’Etat.
africanglobalnes.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...

Coopération : A Rome, Macky Sall appelle à davantage accorder la priorité à l’investissement

XALIMANEWS-Le président sénégalais, Macky Sall a souligné, lundi à...