Mairie de Kaolack: Après la “guerre froide”, c’est la paix

Date:

XALIMANEWS: Le maire de Kaolack, Serigne Mboup, et des membres de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales, représentée par Cheikh Tidiane Seck ont scellé hier mardi par un accord l’unité retrouvée après une crise de plusieurs semaines.

‘’Nous rendons grâce à Dieu tout en félicitant le maire de son esprit de dépassement mais aussi et surtout le bureau national de l’Intersyndicale qui est à l’initiative d’une telle situation et fait en sorte qu’il y ait rapprochement entre les deux parties’’, a déclaré e syndicaliste.

M. Seck a salué une ‘’implication forte’’ d’un groupe de conseillers municipaux œuvrant ‘’inlassablement’’ pour que la situation soit rétablie et que le climat social soit apaisé.

‘’Après avoir écouté le maire, tous les travailleurs sont maintenant d’accord de rejoindre leurs services respectifs comme il (le maire) nous l’a demandé. Le maire nous a montré un comportement et une attitude exemplaires qui ont convaincu tous les travailleurs qui ont fini par accepter de rejoindre leurs postes sans condition’’, a insisté Cheikh Tidiane Seck.

Pour le maire de la commune de Kaolack, la situation qui a prévalu tout ce temps-là avec la crise sociale au sein de l’institution municipale est à déplorer, mais reconnait que c’était aussi important que les différentes parties prenantes puissent mieux se connaitre.

‘’Aujourd’hui, j’ai trouvé des travailleurs engagés, qui aiment leur ville, cultivés. Peut-être qu’ils ont été mal informés sur ma personne et sur le fonctionnement de la mairie, mais avec les discussions que nous avons eues, ils ont compris maintenant’’, espère Serigne Mboup.

L’élu local a assuré que son ambition est de faire de la mairie de Kaolack l’une des institutions municipales les mieux gérées du Sénégal et de faire de la capitale du Saloum l’une des plus grandes villes du pays. Et pour ça, dit-il, ‘’nous avons besoin de toutes les forces vives de notre commune’’.

‘’Travaillons maintenant l’intérêt des populations qui nous élu et à qui nous devons rendre des comptes demain. C’est pour la population de Kaolack que nous devons travailler avec un service public efficace’’, a soutenu M. Mboup.

Dans son souci de contribuer à l’apaisement du climat social à la mairie de Kaolack, Mboup rappelant qu’il n’a jamais porté plainte mais que c’est le procureur qui s’est autosaisi d’une affaire, s’est engagé à ne pas se constituer partie civile et va user de tous les moyens légaux pour qu’il n’y ait pas de condamnation ce mercredi.

Pour rappel, la semaine dernière, cinq agents municipaux, dont le secrétaire général de l’Intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales, Cheikh Tidiane Seck, ont été interpellés par des éléments du commissariat central suite à des effrontément avec des membres de la sécurité de la municipalité avant d’être libérés. 

Ce dossier sera vidé le mercredi 29 mars prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Urgent : L’ Iran vient d’attaquer Israël avec des drones

XALIMANEWS- L'Iran annonce avoir attaqué Israël, ce samedi soir....

Océanie-Australie : au moins 6 morts dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney

XALIMANEWS-Six personnes ont été tuées dans une attaque au...