New York mis à l’ecart des decisions portant revision des listes electorales : Les représentants de Bennoo s’interrogent sur le mutisme du consulat

Date:

Le 2 mars dernier, le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a signé et fait publier le décret 2011-290 portant mo­dification des articles 4, 5 et 6 du décret n°2005-787 du 6 septembre 2005, et relatif à fixation du modèle de la Carte nationale d’identité nu­mé­risée, des libellés de son contenu, des conditions de sa délivrance, mais aussi de son renouvellement. Ce même décret a été remis aux partis politiques de Bennoo sis à New-York, lors de leur réunion du dimanche 3 avril 2011 au Consulat avec la Decena et lesdits partis. Et, ces derniers ont procédé, par la suite, à la vérification du matériel électoral venant de Dakar. Seulement, plusieurs confidences rapportent que les représentants de Bennoo qui étaient présents à cette réunion «ont déploré le fait de ne pas avoir été associés, comme en 2006/ 2007, à l’élaboration de la carte électorale aux Usa, pour ce qui est de la révision des listes électorales de 2011». D’après leur déclaration, «c’est seulement ce 3 avril qu’ils ont été informés que la commission d’inscription arrivera de Dakar le 6 avril 2011 et que les inscriptions à New-York City démarreront le samedi 9 avril (aujourd’hui)». Ainsi, les représentants de Bennoo n’ont pas manqué d’exprimer leurs vives inquiétudes, en se posant un certains nombres de questions. Ils se demandent, «vu le retard de l’arrivée de la commission d’inscription, qu’est-ce qui est prévu pour compenser ce retard», mais aussi pourquoi les partis politiques n’ont pas été avertis à temps et pourquoi le calendrier de déplacements de cette commission ne leur a pas été remis. Selon un représentant d’un parti po­litique, «à la réunion tripartite Con­sulat/Decena/Partis politiques, personne n’était en mesure de re­mett­re à ces derniers le calendrier de déplacements de la commission d’inscription en provenance de Da­kar».

Les interrogations ont également porté sur le décret 290 du 2 mars 2011 et qui énumère de nouvelles pièces à présenter pour l’établissement de la carte d’identité numérisée. Les membres de Bennoo aux Usa se demandent «ce qui sera fait pour des pays comme la France et autres, ainsi que pour l’intérieur du Sénégal même, où les commissions d’inscription sont déjà passées a­vant ce décret qui a introduit une nouvelle donne». Autres questions : «Les commissions vont-elles repasser à ces endroits pour permettre à chacun de s’inscrire, conformément au décret 290 ? Est-ce que ce récent décret a été largement diffusé et à la pos­session de tous ? En réalité, com­bien de temps la commission d’­inscription séjournera-t-elle aux Usa ? Et enfin, comment résoudre le cas des certificats de perte (pour ceux qui veulent des duplicatas pour la Carte nationale d’identité), quand on sait qu’ici, lorsque l’on va à la Police pour un tel certificat, il faut présenter une pièce américaine d’identification ? Alors que plusieurs de nos compatriotes n’ont pas cette pièce américaine d’identification ou bien pour différentes raisons, ne veu­lent pas s’approcher de la Police américaine». Voilà autant de questions sur lesquelles la Coalition Ben­noo aux Etats-Unis veut être édifiée. Pour trouver réponses à toutes ces ques­tions, nous avons tenté, en vain, de joindre le Consulat général du Sénégal à New-York, précisément le président de la commission é­lectorale, Mohamadou Rassoul Fall.

A signaler que les inscriptions démarrent aujourd’hui dans 17 Etats et villes des Etats-Unis.
[email protected]

 

lequotidien.sn

3 Commentaires

  1. Merci pour ces informations! Malheureusement, ce probleme de papiers ne devrait meme pas etre un probleme politique.Nous sommes tous des citoyens senegalais.Et, nous avons le droit de voter!!!Alors, donnez nous nos papiers! Trop de pretextes! Extrait de Naissance de moins de trois mois pour des senegalais qui ont quitte le pays depuis….Ou entre » amougnou talon »!!!C’est de la farce, de l’incompetence, mais aussi et surtout une violation fondamentale de notre droit de citoyen.
    C’est pourquoi, nous devons agir! Il faut tout faire pour s’inscrire. Passez l’information a tous nos compatriotes. Le vote est une obligation morale pour tout citoyen soucieux de notre Senegal..J’invite aussi Benno, le societe civile, les autres partis a lancer une grande campagne de sensibilisation et d’information. Beaucoup de nos compatriotes n’ont jamais vote!Jamais….

  2. le consulat du senegal a new york c’est une salle de « khaware » ils ne foutent rien service trop lent,receptionniste ki ne repond jamais au telephone ,trop de bavardages ect… pr le mariage civil il m’on demande des papiers dont ils sont sur k je peux pas les obtenir ds un delai recent en plus inutile (pre-nuptial,bne vie et moeurs ,ect ) des conneries !! liguey len te bayi laizou bi !!iissshh!!!

  3. Finalement, les inscriptions n’ont pas demarre aux USA. Les partis politiques ont refuse de subir le fait accompli. La delegation qui devait venir de Dakar n’est pas venu pour confectionner des cartes d’identite numeriees et des cartes d’electeurs. Malgre cela, le Consulat voulait demarrer des modifications qui ne sont rien d’autres que des changements d’adresses. Refus ferme et categoriques des partis de Bennoo. Pour eux, leur accord consenual de demarrage des inscriptions etait conditionne par l’arrivee de la commission qui confectionne les CIN. Du moment ou celle-ci n’est pas venue, les representants de Bennoo ont dit non a tout changement d’adresses ; ce qui pourrait s’il etait fait, etre utilise par le gouvernement de Abdoulaye Wade pour dire que les inscriptions ont demarre aux USA alors que non. Pour Bennoo, tout senegalais a le droit d’etre pris en compte et se faire confectionner une CIN et 1 carte d’electeur. Pas question d’eliminer la Diaspora, surtout, les Usa que Wade accuse de tous les maux. Donc, pas de demarrage des inscriptions a New York et personne ne sait quand arrivera la commission devant venir de Dakar. C’est dommage..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

France : Stéphane Séjourné sur le franc CFA, « Si les pays africains se mettent d’accord pour changer le nom, c’est de la souveraineté des...

XALIMANEWS-Le ministre français Affaires étrangères Stéphane Séjourné a accordé un entretien...

Football-Match amical : le Sénégal en maîtrise face au Gabon (3-0)

XALIMANEWS-Ce vendredi soir à Amiens au stade de la...