Pitié, vous et vos artistes ! un « flop » Pour Coumba Gawlo, une « réussite » pour Kiné Lam

Date:

Plus de 20 millions de francs Cfa, des billets d’avion pour la Mecque et Paris, des titres fonciers, une voiture 4×4 et une autre de modèle différent pour Kiné Lam. La diva célébrait le 13e anniversaire de Kiné Lam et le groupe Kaggu. La plupart des quotidiens dakarois en ont fait leurs choux gras, ce 08 mars.
Dans les mêmes éditions, on pouvait aussi lire, avec un ton sarcastique, Concert Afrik for Haïti… «Un fiasco», «Un flop magistral malgré le nombre d’artistes», «Des méga stars pour un gros bide»… «Un téléthon annulé faute de donateurs».
Pour le spectacle for kiné, le ticket d’entrée était à dix mille francs Cfa, Sorano a refusé du monde.
Pour le concert Afrik for Haïti, on demandait dix fois moins pour voir utilement des icônes de la musique sénégalaise et africaine, le stade était désert.
Loin de nous l’idée de défendre le concept Afrik for Haïti ou de dédouaner les organisateurs dans ce fiasco. Notre propos vise plutôt la relation du Sénégalais, aujourd’hui, avec la culture et la pratique de la solidarité dans notre société.
2 Afrik for Haïti, c’était pour panser les plaies d’un peuple frère en larmes, blessé et privé de tout. Cet Haïti meurtri, s’est agenouillé devant l’humanité pour lancer un appel du cœur. Il a été humilié à Dakar, sous les yeux de Gorée.
Pourtant tout le monde s’est ému, beaucoup ont versé des larmes ce 12 janvier 2010, quand les médias ont fait écho de ce séisme désastre qui a ôté la vie à des centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, anéanti des familles et jeté dans la rue des millions de survivants qui ont tout perdu.
Que n’a pas tenté le président de la République pour que le Sénégal soit au premier rang des humanitaires…
Sénégal, marque une pause et ouvre les yeux. Tu es sur une pente savonneuse, pas seulement à cause de ton indifférence pour Haïti, mais pour ton apathie quand il s’agit de questions sérieuses, de questions vitales. Parleraient mieux à notre place, les victimes des inondations dans la banlieue dakaroise, le monde paysan ou ces nombreuses maisons des campagnes et des villes envahies par la dèche, des maisons parfois habitées par des frères ou sœurs de ces généreux donateurs des nuits d’anniversaires devant micro et caméras.
Ces femmes et hommes généreux de la culture de l’égo, nous les voulons plutôt mécènes de ces nombreux artistes talentueux cloués dans l’ombre, sous le poids de leur inspiration fertile et leurs textes pleines de vie, parce que sans soutien.
Nous aurions aussi applaudi si ces femmes et hommes généreux s’étaient portés au chevet d’artistes de renom, aux œuvres pleines d’amour, d’altruisme et d’humanité qui ont souffert dans leur lit d’hôpital durant de longs et douloureux mois avant de s’éteindre dans l’indifférence.
De grâce, jouons pour la culture mais ne jouons pas avec la culture. Ces anniversaires devenus la mode chez des artistes souvent en mal d’inspiration sont aux antipodes des aspirations d’un Sénégal qui se veut émergent, et en déphasage avec les exigences du monde moderne.

Amadou KANOUTE -Journaliste / [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Rassemblement de FIPPU : Un gros incident est survenu, les FDS tirent des grenades lacrymogènes

XALIMANEWS- Le rassemblement pacifique du front FIPPU s'est terminé...

Répression de manifestants et cas de tortures : Birahim Seck exige une enquête sur les procédures de recrutement des FDS depuis 2020

XALIMANEWS-Le Forum civil, section/ Transparency Sénégal n'est pas favorable...

Rassemblement du Front FIPPU : La coalition Diomaye Président lance le mot d’ordre

XALIMANEWS- C'est d'abord une invite à "se mobiliser massivement"....