Plus de 300 bracelets électroniques utilisés sur 1000 en place : 216 hommes, 12 femmes et 1 mineur bénéficient du dispositif pour alléger la sanction pénale

Date:

XALIMANEWS-Lors de l’ouverture de la conférence des chefs de parquet à Diamniadio, l’administration pénitentiaire a informé que sur les 1000 bracelets électroniques disponibles, 309 ont déjà été utilisés. Actuellement, 216 hommes et 12 femmes, sans oublier un mineur, bénéficient de ce dispositif dans le cadre de l’allègement de la sanction pénale et de la lutte contre le surpeuplement carcéral, représentant ainsi les deux tiers des détenus. 

Lancé le 15 novembre 2022, le placement sous surveillance électronique se présente comme une solution ambivalente, située entre la liberté et la détention. 

Il offre à ceux qui en bénéficient les avantages de la liberté provisoire ou du contrôle judiciaire, tout en assurant les mêmes garanties de représentation en justice que la détection, comme expliqué par l’ancien Garde des Sceaux Ismaila Madior Fall dans les motifs de cette mesure judiciaire. Plus d’un an après son lancement, cette initiative a porté ses fruits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE