Pourquoi Toumba a tiré sur Dadis ?

Date:

Le Général Sékouba Konaté silencieusement mais effectivement est entrain de saper les fondements du pouvoir du Capitaine Moussa Dadis Camara et cela par tous les moyens tous les malheurs de Moussa Dadis Camara feront le bonheur du Général Sékouba Konaté.

La Guinée est loin de sortir de l’auberge selon un diplomate qui est très connaisseur de la vie réelle et des contractions internes de la junte militaire.

Les derniers soubresauts ayant opposé le Capitaine Moussa Dadis Camara et son aide de Camp, le Capitaine Toumba Diakité, n’est que la partie visible de l’iceberg du chaos qui couve au sein de la junte militaire. C’est la mise en scène avant le vrai scenario de la tragédie qui ne dit pas son nom.

Dans une maison de fous, de drogués et d’ivrognes, il n’y aura jamais de tranquillité. C’est l’une des raisons de ces derniers violences dans au sommet du CNDD.

Quelles sont les enseignements que l’on peut tirer des récentes manifestations de folie meurtrière entre les drogués du CNDD ?

1)-Le Capitaine Toumba Diakité :

Cet inconditionnel de Dadis Camara a compris qu’il a été lâché et sacrifié par le Capitaine Dadis Camara qui pour sauver sa liberté et son innocence dans les massacres du 28 Septembre 2009, était condamnée à trouver un bouc-émissaire.

Le meilleur coupable « bouc-émissaire » de ces tueries est bien le Capitaine Toumba Diakité. Depuis ces événements tragiques, il y a une tension grande voir une fissure « incollable » dans la machine du CNDD.

Le Général Sékouba Konaté ayant une alliance de circonstance avec le Capitaine Claude Pivi, avait juré d’en finir avec le Capitaine Toumba qui constituait un obstacle majeur à une révolution de Palais à temps opportun. Toumba Diakité, depuis les massacres du 28 Septembre 2009 était un cadavre vivant qui n’attendait que le pire. Ayant réalisé son destin tragique, il n’a plus rien à perdre dans une confrontation avec Dadis.

Tuer le Capitaine Toumba Diakité, un maillon clé des massacres du 28 septembre offrirait au capitaine Dadis une échappatoire, une disculpation, en niant d’avoir donné l’ordre de massacrer les Guinéens alors que son aide de Camp avait déjà affirmé avoir reçu les ordres de Dadis de se rendre au stade pour mater les paisibles citoyens. Donc le Capitaine Toumba Diakité est devenu un témoin gênant sur au moment où la commission Onusienne d’enquête sur les massacres continue d’entendre des témoins qui tous pointent le doigt sur Toumba Diakité et Moussa Dadis Camara.

2)- Le Capitaine Moussa Dadis Camara :

Cette dernière fusillade entre les militaires témoigne de l’animosité, de la barbarie et du désordre qui régissent le sous-bassement de la junte militaire. Ce qui veut dire que le « Président » du Camp Alpha Yaya Diallo ne contrôle rien mais à l’intérieur même de sa garde rapprochée.

Si un fou est atteint à la tête qu’est ce qu’il deviendra ?

3)- Le Général Sékouba Konaté :

C’est le « lapin du CNDD » qui derrière les coulisses organisent et soufflent sur les volcans qui jaillissent au sein de l’armée. Il connaît pertinemment que toute perturbation au sommet de la junte constitue pour lui un avantage politique et militaire.

Les Guinéens n’ont-ils pas remarqué qu’à chaque fois qu’une tragédie est entrain de se produire le lapin du CNDD » le Général Sékouba Konaté » se déplace en dehors de Conakry ?

Quelles sont les raisons qui font que chaque fois que l’armée massacre les citoyens ou que les militaires s’entretuent, le lapin du CNDD trouve de raisons de missions pour être loin de Conakry et observer l’évolution des événements à travers un observatoire Franco-Libanais ?

Selon les calculs du « lapin du CNDD », le Général Sékouba Konaté, attiser les tensions entre le Capitaine Claude Pivi et le Capitaine Toumba Diakité peut conduire à une élimination du Capitaine Moussa Dadis Camara. Et comme le Capitaine Claude Pivi ne peut pas être président de la Guinée, un consensus dans l’armée automatiquement conduit au couronnement du Général Sékouba Konaté comme président de la junte militaire.

Le Général Sékouba Konaté silencieusement mais effectivement est entrain de saper les fondements du pouvoir du Capitaine Moussa Dadis Camara et cela par tous les moyens car tous les malheurs de Dadis feront le bonheur du Général Sékouba Konaté.

La tourmente qui secoue le CNDD est loin de se terminer car les mafias Franco-Libanais ont fait leur choix en la personne du Général Sékouba Konaté pour remplacer le Capitaine Moussa Dadis Camara.

La survie et la longévité du Capitaine Moussa Dadis Camara au pouvoir dépendront de l’équation Konaté « in » ou « out » du CNDD. La présence du Général Sékouba Konaté comme numéro 2 du CNDD est une menace constante et une source d’instabilité pour le pouvoir de Dadis Camara qui ne tient que d’un fil de rasoir.

L’auto-flagellation du CNDD ne fait que commencer car une junte militaire à plusieurs têtes déréglées constitue une recette d’une tragédie.

Que fera le Général Sékouba Konaté si ce coup minutieusement préparé par la mafia Franco-Libanaise échoue ?

Rien n’est clair mais la tempête est devant pour le CNDD.

Mamady Sandé, depuis Conakry

lejourguinee.com/Guinea-Forum.org


Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Etats-Unis : Joe Biden se désiste

XALIMANEWS- Coup de tonnerre. L’actuel Président des États Unis...

Russie : Le parquet demande une peine de 18 ans de prison pour le journaliste américain Gershkovich

XALIMANEWS-Le parquet russe a requis 18 ans de prison contre...

Perturbations massives : Une panne informatique mondiale de Microsoft paralyse les secteurs aérien, financier et médical

XALIMANEWS-Une panne informatique d'envergure a affecté vendredi de nombreuses...

Nouvelles frappes meurtrières de l’armée israélienne sur Gaza

XALIMANEWS: (APS) Les autorités sanitaires de la bande de...