Pr El Hadj Mbodj : ’’Adapter les systèmes politiques aux aspirations des peuples’’

Date:

(APS) – L’universitaire sénégalais El Hadj Mbodj a suggéré samedi à Dakar le développement d’une analyse en profondeur des systèmes politiques africains, en vue de les adapter aux aspirations des peuples.

‘’C’est l’occasion de procéder à une analyse en profondeur des systèmes politiques africains impliquant les forces vives et devant déboucher sur la création de systèmes répondant aux préoccupations des communautés nationales’’, a déclaré M. Mbodj, professeur de droit constitutionnel à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Selon lui, ce genre d’analyse, de concert avec les ‘’les forces vives’’, peut générer ‘’un système politique répondant aux attentes des peuples’’.

Il prenait part à une conférence de presse organisée par l’Association pour le soutien de la Charte africaine de la démocratie des élections et de la gouvernance (ASCADEG). Cette rencontre était organisée par des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Ladite association a été créée par des étudiants de sept pays africains, dont le Sénégal, la Guinée, le Mali et la Mauritanie. Elle ambitionne de vulgariser et faire respecter la Charte africaine de la démocratie des élections et de la gouvernance.

Interrogé sur les coups d’Etat en Afrique, El Hadj Mbodj a répondu : ‘’Le coup d’Etat, s’il est forcément et toujours anticonstitutionnel, peut dans certains cas être légitime, lorsqu’il répond aux préoccupations et aux attentes des peuples’’.

’’Il faut donc bien noter çà. Le coup d’Etat peut être parfaitement légitime’’, a-t-il insisté, donnant en exemple le récent coup d’Etat survenu au Niger, qui a mis fin à la dictature du président Mamadou Tandja.

‘’Prenez le cas du récent coup d’Etat contre le président Mamadou Tandja. Mais, c’est tout à fait légitime, parce que, c’est Tandja qui s’est mis en marge de la légalité. Il s’est mis hors la loi. C’est un coup d’Etat contre un hors la loi. Donc, un coup d’Etat pour loi’’, a soutenu M. Mbodj.

Des militaires ont pris le pouvoir au Niger et assigné M. Tandja à résidence. Ce dernier avait dissous l’Assemblée nationale et organisé un référendum qui, malgré les contestations de l’opposition et d’une partie de la société civile, prolonge son mandat de trois ans.

SG/ESF

2 Commentaires

  1. effectivement on en a marrrrrrrrrrrr de ce clown de wade.il ne respecte personne encore moins le peuple,on a besoin de personne comme vous qui puisse nous aider a rebaptiser le pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...

[Vidéo] Tragédie à Liberté 6 : Un bâtiment de trois étages s’effondre en pleine nuit

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages s'est effondré à Liberté...