Présence du chef de l’État au Conseil Supérieur de la Magistrature / Me Bamba Cissé : « Il faut qu’il reste et qu’il ne politise pas le Conseil »

Date:

XALIMANEWS-En conférence à Dakar avec Juan Branco, son collègue franco-espagnol, Me Bamba Cissé, avocat d’Ousmane Sonko, exprime son opinion sur la sortie du président de la République du Conseil Supérieur de la Magistrature (CMS).

Selon lui, lors des Assises de la justice, la question centrale était celle d’une collaboration mutuelle des pouvoirs. Il souligne que cette présence n’est pas politique, mais plutôt une composante normale de l’organigramme.

« Pour moi, que le président de la République sorte du Conseil supérieur de la magistrature, c’est une grosse erreur. Il faut qu’il reste et qu’il ne politise pas le Conseil. Et cela, on l’attend du Président Bassirou Diomaye Faye, car c’est un technocrate. Il est dans les rails et je sais qu’il ne peut pas dérailler. Mieux, le Premier ministre Ousmane Sonko est plus que dans les principes », estime la robe noire.

Par ailleurs, le rapport final du dialogue national sur la justice, qui s’est tenu du 28 mai au 4 juin, sera remis au chef de l’État le 17 juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Économie : le Sénégal devrait atteindre une croissance économique moyenne de 7,4 % en 2024-2026 (Banque mondiale)

XALIMANEWS-La Banque mondiale a relevé le caractère ‘’résilient’’ de...

L’ONU dénonce des « niveaux extrêmes » de violences contre les enfants à Gaza et au Soudan

XALIMANEWS-Dans son rapport annuel, le secrétaire général de l'ONU...