RENOUVELLEMENT CONTROVERSE DE L’UNACOIS. “Idy Thiam seul président“ …“Braya un marchand d’illusions“

Date:

L’Unacois jappo n’a qu’un seul Président. Il s’agit de Idy Thiam. C’est en substance ce qui est ressorti de la conférence de presse des membres de l’Unacois favorable au Président Idy Thiam. Ce dernier n’a pas raté Ahmet Fall Braya qu’il considère comme un “marchand d’illusions“ qui s’est inscrit dans une dynamique de politisation et de déstabilisation de l’Unacois.

Suite à l’assemblée générale extraordinaire d’une partie de l’Unacois jappo qui a porté à la tête de la structure Ahmet Fall Braya, l’autre camp, celui du Président Idy Thiam a tenu à rappeler que l’Unacois reste “une et indivisible“.

Les camarades d’Idy Thiam ont estimé que le député libéral s’est engagé dans un projet de “politisation“ de l’Unacois jappo et à la “déstabilisation de l’unité et de l’autonomie“ de celle-ci.

C’est dans cette optique que le Président Idy Thiam a pris l’initiative, en rapport avec le bureau national, de porter à l’attention du gouvernement et de tous leurs partenaires stratégiques et financiers, la situation qui prévaut à l’Unacois Jappo.

Idy Thiam de soutenir : «comme nous le savons tous, M. Ameth Fall Braya a entrepris au vu et au su de tous, un projet murement réfléchi de politisation de l’Unacois Jappo et de déstabilisation de l’unité et de l’autonomie de notre organisation ».

Le Président de l’Unacois a tenu à préciser que la structure qu’il dirige n’a aucune difficulté avec l’Etat ou ses services techniques. Et d’ajouter : « Ahmet Fall Braya ne peut se prévaloir de sa qualité de membre accusant des arriérés de cotisation de trois années ».

Les camarades de Idy Thiam n’ont raté le Président du Conseil d’administration du Cosec. A cet effet, ils ont estimé que le Président de l’Unacois Jappo doit être d’une “parfaite intégrité morale, libre vis-à-vis des forces politiques et sociales en présence, connu comme opérateur économique sain et accepté par la communauté des opérateurs économiques en activité“.

C’est dans ce sens que le vice-Président chargé de la communication et du marketing social, Ibrahima Khassim Niane a soutenu qu’un pays ne peut pas se développer sans des institutions fortes.

C’est dans ce sillage que Idy Thiam a souligné qu’une structure comme l’Unacois avec son importance sur le plan économique et son rôle dan la société, doit respecter la loi et les textes qui le régissent.

Ce faisant, Serigne Thiam Ndogo a rappelé que l’Unacois Jappo fonctionne sur la base de la représentativité et que c’est le délégué des 14 régions qui sont au nombre de 390 qui élisent le bureau.

Et de poursuivre : « tant que ces conditions ne sont pas réunies, le renouvellement du bureau national n’est pas possible ». Selon lui, il convient d’abord de renouveler la base avant de pouvoir le faire pour le sommet.

C’est à cet effet que le Comité Directeur, va se réunir le 28 mai pour fixer la date de l’Assemblée générale, après avoir ordonné lors de sa rencontre du 26 février 2011 à l’ensemble des sections de procéder au renouvellement de leur instance dans un délai de trois mois, a-t-il précisé.
sudonline.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

France : Stéphane Séjourné sur le franc CFA, « Si les pays africains se mettent d’accord pour changer le nom, c’est de la souveraineté des...

XALIMANEWS-Le ministre français Affaires étrangères Stéphane Séjourné a accordé un entretien...

Football-Match amical : le Sénégal en maîtrise face au Gabon (3-0)

XALIMANEWS-Ce vendredi soir à Amiens au stade de la...