SANTÉ: la Lisca suggère la mise en place d’une application capable de fournir la cartographie et la typologie des cancers

Date:

La ligue sénégalaise contre le cancer( Lisca) suggère la mise en place d’une application capable de fournir la cartographie et la typologie des Cancers au Sénégal, a indiqué son responsable de la communication, Oumar Diop.  » C’est une très bonne demande aujourd’hui, parce qu’avec cet outil informatique, nous avons la possibilité de connaître tous les types de cancer par sexe et par âge, mais également les localités où la maladie sévit le plus », a expliqué M. Diop, dans un entretien téléphonique.  » Avec l’application, nous aurons un registre national du cancer permettant d’améliorer les efforts consentis et de prendre également les mesures adéquates et appropriées pour venir à bout des cancers du col de l’utérus et du sein », a-t-il ajouté. En onze ans d’octobre rose, la Lisca a gagné le pari des consultations de masse, avec plus de 3500 visites par jour à Dakar et près de 400 à 500 dans les régions.

1 COMMENTAIRE

  1. « Nous sommes notre meilleur anti-cancer » a dit le cancérologue David KHAYAT ! Et actuellement, avec les découvertes très encourageantes sur l’immunothérapie, il est quasi établi que le cancer, c’est avant tout une affaire d’immunité et donc de terrain fragilisé. Et malheureusement, les réactions négatives suscitées par l’annonce d’un cancer, la hantise de la chimiothérapie (toxicité) et les coûts de la prise en charge quasi inaccessibles pour l’immense majorité des patients sont autant dévastateurs que le cancer lui-même. Il faut donc véritablement changer de paradigme pour vaincre le cancer ; et comme le dit l’éminent cancérologue français, le professeur David Khayat, nous ne devons plus avoir peur du cancer, car « nous sommes notre meilleur anti-cancer’’ ; oui, en gérant efficacement nos émotions négatives, nous prévenons efficacement le cancer ; et une fois installé, son évolution et son pronostic en seront positivement influencés. Et c’est dire toute l’importance d’une psychothérapie à visée immunothérapique ; oui, la modulation des réponses immunitaires par les événements psycho-affectifs a été scientifiquement démontrée. Ainsi, dans cette révolution en cours, les psycho-oncologues devraient jouer un rôle décisif, avec la collaboration des aumôniers médicaux, quand on sait le rôle primordial de la spiritualité dans la gestion du stress et de toutes les émotions négatives (deuil, divorce, frustrations, etc.). « Nous sommes notre meilleur anti-cancer » a dit le cancérologue David KHAYAT https://youtu.be/FBBnX1aLNFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Sénégal : Plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

XALIMANEWS- De plus en plus, le nombre de patients...

Perte de la vision : Trois facteurs de risque !

XALIMANEWS- L'œil est l'organe de la vision. Il capte...

Évolutions dans le domaine de la santé : Macky Sall demande une diffusion des progrès accomplis

XALIMANEWS-Le chef de l'État a demandé, en conseil des...

Transition à la tête de l’ACMU : Départ du Dr Bocar Mamadou Daff, arrivée du Dr Cheikh Tacko Diop

XALIMANEWS-Lors du conseil des ministres de ce mercredi, le...