Scandale au cœur du Plan Jaxaay

Date:

TRANSACTION AUTOUR D’UN LOGEMENT
Scandale au cœur du Plan Jaxaay

Lors de l’avant-dernière rencontre du Conseil des ministres, le Président avait demandé l’ouverture d’une enquête, après avoir reçu des informations faisant état de la vente de maisons du « Plan Jaxaay » par des bénéficiaires, alors que ces logements sont inaliénables. On n’en est plus aux suspicions, maintenant qu’une de ces transactions a été retracée. La preuve par des documents authentiques obtenus par L’As. Il reste maintenant à savoir si la Sn Hlm a validé ou non la demande de transfert écrite par le bénéficiaire, M.Diop, après que ce dernier a vendu le logement qui lui avait été octroyé à Saliou Ndiaye.

Par fiche attributaire numéro JA0414 en date du 4 décembre 2006, la Cellule d’appui opérationnel logée à la Sn Hlm, et dont le superviseur est… Amadou Moctar Bâ, a attribué le logement numéro 11A-416 du « Plan Jaxaay », précisément aux Parcelles assainies de Keur Massar Rufisque, à M.Diop, chef magasinier dans une entreprise de la place. C’est ainsi qu’un contrat de location-vente a été signé entre lui et le superviseur de la Cellule d’appui opérationnel, le même jour. Le contrat stipule que la subvention de l’Etat sera de 11 millions de F Cfa, alors que le bénéficiaire devra, sur 20 ans, payer 4.000.000 de nos francs, montant du reliquat à la charge du locataire.

Que fait M.Diop, après avoir acquis ce logement subventionné par l’Etat ? Il le… vend tout simplement, alors que lors de l’avant-dernière rencontre du Conseil des ministres, le Président Wade avait fermement affirmé que ces logements ne pouvaient pas être vendus. D’ailleurs, il n’avait pas manqué de demander l’ouverture d’une enquête, pour y voir plus clair. Le Président était revenu à la charge lors du dernier Conseil présidentiel sur les inondations, après que son attention a été attirée par le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye.

Le logement acquis par M.Diop a été vendu à Saliou Ndiaye au prix de 3.300.000 francs et l’acte de vente précise que le solde de la parcelle au niveau de la Sn-Hlm, d’un montant de quatre millions de F Cfa, est à la charge de l’acheteur. La transaction est conclue le 22 octobre 2009, en présence de deux témoins. A la suite de cette vente, M.Diop a écrit une lettre, le même jour, pour demander au directeur général de la Sn-Hlm le transfert de la parcelle. « Monsieur le directeur, permettez-moi de venir auprès de votre haute autorité solliciter le transfert de propriété de la parcelle lot numéro 11A-416 sise au Plan Jaxaay des Parcelles assainies de Keur Massar Rufisque, recasement de Médina Gounass, dont je suis l’attributaire, pour la transférer au nom de Monsieur S.Ndiaye (…). Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez monsieur le Directeur général, agréer l’expression de mes salutations distinguées », écrit le bénéficiaire, alors que ces logements sont inaliénables. Et pour finir, S.Ndiaye fait le même jour (22 octobre 2009) une procuration au nouveau propriétaire pour « agir et répondre à sa place et en son nom pour tout ce qui concerne la parcelle vendue ». Reste maintenant à savoir quelle suite la Sn-Hlm a donnée à cette demande de transfert.

Cheikh Mbacké GUISSE

lasquotidien.info

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CAN 2023

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

La Une des quotidiens du mardi 05 mars 2024

La Une des quotidiens du mardi 05 mars 2024

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : Quatre personnes arrêtées pour homicides involontaires

XALIMANEWS-L'enquête en cours, dirigée par le commissaire de Grand-Yoff,...

Effondrement d’un immeuble à Khar Yalla : au moins cinq morts enregistrés 

XALIMANEWS-Un immeuble de trois étages situé dans le quartier...