Sénégal: “46,8% des jeunes sans emploi”

Date:

XALIMANEWS: La presse quotidienne revient largement mercredi sur les résultats du dernier recensement de la population, tout en réservant une place non négligeable aux cent premiers jours du président Bassirou Diomaye Faye au pouvoir.

Les résultats du cinquième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5, 2023), après ceux de 1976, 1988, 2002 et 2013 ont été rendus publics mardi à Dakar, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Abdourahmane Sarr.

Ainsi donc, le Sénégal compte “plus de 18 millions d’habitants dont 35,8% de jeunes”, révèle Sud Quotidien, reprenant les chiffres de ce recensement général conduit par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

“En termes de densité, les régions de Dakar (100%), Diourbel (66,9%), Thiès (57,5%) et Ziguinchor (54,9%) affichent les [plus] forts taux d’urbanisation”, indique le journal, avant d’ajouter : “L’activité économique, elle, révèle une prédominance du secteur informel, avec une majorité de travailleurs indépendants et une faible proportion de la formation professionnelle”.

L’info rapporte que ce recensement général “constate la hausse de la population de 2,9% par an”, mais fait également état de l’augmentation de l’espérance de vie, “notamment pour les femmes et les zones urbaines [..]”. Il relève en parallèle “une baisse du taux de fécondité” et “un taux de scolarisation relativement faible”.

“46,8% des jeunes sans emploi”

Les chiffres de ce recensement portent sur la mortalité, la fécondité, l’émigration, le chômage mais aussi les caractéristiques économiques de la population sénégalaise”, souligne le quotidien L’Observateur.

Il pointe “l’inactivité, le poids du chômages”, constat d’une “dure réalité” se traduisant aussi par le fait que les hommes sont “plus nombreux à mourir”, la surmortalité touchant surtout les mères âgées de 45-49 ans.

L’As essaie une autre traduction de ces chiffres en affichant : “46,8% des jeunes entre 15 et 24 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation”. Le quotidien les Echos relèvent que la fécondité est en baisse, passant “de 5,1 enfants en 2013 à 4,2 enfants en 2023”.

S’agissant du chômage des jeunes, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie “dévoile une situation critique”, retient Walfquotidien, précisant qu’il ressort de ce recensement que le Sénégal compte 19, % de chômeurs et 47,8% de personnes inactives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DEPECHES

DANS LA MEME CATEGORIE
EXCLUSIVITE

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi 19 juillet 2024 avec El Hadj Assane Gueye

Revue de la presse (Wolof) de RFM du vendredi...

Revue de la presse (Wolof) de 2ATV du vendredi 19 juillet 2024 avec Ahmed Aïdara

Revue de la presse (Wolof) de 2ATV du vendredi...

Politique de logements sociaux : le gouvernement presse le pas

XALIMANEWS-Lors du conseil des ministres tenu, hier jeudi, le...

Fortes pluies à Kolda : 2 enfants meurent noyés 

XALIMANEWS-Depuis mercredi, Kolda est sous l'impact de fortes pluies...